Osez la rencontre du fromage et de la bière ! Elle offre de beaux accords et un mariage de plus en plus tendance. Mais quel est le secret d’une alliance bière-fromage réussie : doit-on tenter de les réunir selon leur ressemblance ou leur différence de goût ?…

 

C’est un secret de moins en moins bien gardé : la bière s’accorde avec le fromage aussi bien que le vin.

Le mariage de la bière et du fromage c’est sublime et parfaitement logique. Car, dans cette alliance, elle possède plusieurs avantages sur le vin.

Voici les raisons pour lesquelles, la prochaine fois, vous devrez déguster le fromage avec de la bière au lieu de vin:

 

La bière recèle 8000 goûts différents, qu’on peut combiner avec ceux des fromages. C’est 6800 goûts de plus qu’avec le vin !

La bière n’a pas l’acidité du vin. Cette acidité, très souvent, vous empêche de savourer vraiment les goûts du fromage.

La carbonisation de la bière stimule le palais, ce qui révèle plus les nuances du fromage.

L’histoire de la bière est très proche de celle du fromage et vice versa. Les deux sont des produits du terroir, issus d’une certaine région. Fromage et bière constituaient la nourriture quotidienne du peuple, des paysans et des moines. Ce sont les paysans et les monastères qui produisaient ces deux aliments. Pendant des siècles, fromages et bières ont été améliorés et ont évolué côte à côte.

 

 

Quel fromage pour quelle bière ?

Même si on préconise généralement d’allier des bières douces avec les fromages doux, des bières fortes avec les fromages de caractère, tout dépend de la nature de la bière ; selon qu’elle est amèresucrée ou acide.

Si votre goût reste votre meilleur guide, il est cependant préférable d’harmoniser le caractère des bières à celui des fromages. Ainsi, voici quelques conseils pour des accords parfaits une dégustation inoubliable.

 

Les fromages à pâte pressée et les fromages corsés

 


Les bières de type pils, les bières blanches, les bières désaltérantes et peu houblonnées.

 

 

Les fromages doux et crémeux



Les bières trappistes, les bières d’abbaye, les bières légèrement amères

 

Les fromages à pâte persillée et les bleus

Les bières légèrement acides, les bières caramélisées, les bières de type kriek

 

Les fromages frais et les fromages aux fines herbes


Les bières fruitées (gueuze, lambic), les bières légères et peu amères

 

Les fromages mûrs

Les bières de haute fermentation

 

 

Nos conseils pour réussir vos dégustations.

Composez vos plateaux

Pour une dégustation de 3 ou 4 services, prévoyez entre 200 et 250 grammes de fromage au total par personne. Par contre, pour simplement accompagner l’apéritif, réduisez les quantités de fromages et l’éventail de bières.

Question d’optimiser la palette de saveurs, envisagez une sélection de fromages à pâte molle, semi-ferme, ferme, dure et persillée.

Pour qu’ils soient à leur meilleur, laissez chambrer vos fromages en les sortant du réfrigérateur entre 45 et 60 minutes avant le service.

Disposez-les sur le plateau de façon à ce qu’ils ne se touchent pas pour éviter le mélange des saveurs. Dans le même esprit, prévoyez un couteau pour chaque fromage.

Identifiez chaque fromage, histoire « d’alimenter » les souvenirs gustatifs.

Diversifiez les accompagnements

Les fruits frais (pommes, figues, raisins, etc.) sont toujours appréciés avec les fromages, mais songez aussi aux fruits séchés (canneberges, abricots, etc.) et aux chutneys.

Les terrines, charcuteries, noix et crudités font aussi généralement fureur.

Au chapitre du pain, baguette croustillante, pain au levain et pain aux noix sont de fidèles complices, mais des craquelins fins sont aussi les bienvenus.

Rafraîchissez les bières

La température de service de la bière est une question de goût. Cependant, nul besoin qu’elle soit glacée. Servie fraîche, elle libère à merveille ses arômes.


Si possible, utilisez des verres adaptés à chaque type de bière (verres allongés, à pied, chopes, ballons, etc.). 

Dégustez !

Commencez par prendre une bouchée de fromage, remplissez votre palais et, après avoir assez mastiqué, prenez une gorgée de bière et faites-la rouler dans la bouche. Respirez en même temps pour apprécier pleinement toutes les saveurs ! 

 

 

La bière vaut vraiment la peine qu’on en fasse tout un fromage !

Laisser un commentaire