Le nom « Trappiste » provient de « La Trappe », une abbaye française située en Normandie.

Contrairement à la croyance populaire, les moines trappistes ne sont pas originaires de Belgique mais de France. Ils appartiennent à l’ordre des Cisterciens de la Stricte Observance, aussi connu comme « l’ordre Trappiste ».

Si son origine remonte au monastère de Cîteaux fondé au XIIe siècle en Bourgogne, il n’a été officialisé qu’en 1892.

 

Pourquoi les moines brassent t'ils ?

La règle de saint Benoît « ora et labora »(prie et travaille), impose aux moines de ne pas accepter la charité. Pour cette raison, depuis le Moyen-Âge et l'apparition des monastères, les moines ont utilisé les matières premières proches des abbayes, pour brasser la bière, fabriquer le pain, et l'élevage pour le fromage.

 

Le nom « Trappiste » provient de « La Trappe », une abbaye française située en Normandie.

Contrairement à la croyance populaire, les moines trappistes ne sont pas originaires de Belgique mais de France. Ils appartiennent à l’ordre des Cisterciens de la Stricte Observance, aussi connu comme « l’ordre Trappiste ».

Si son origine remonte au monastère de Cîteaux fondé au XIIe siècle en Bourgogne, il n’a été officialisé qu’en 1892.


Les moines trappistes suivent l’ordre Trappiste, s’appuyant sur la Règle de saint Benoît (VIe siècle). Celle-ci met en avant la prière liturgique et personnelle, le travail manuel (ORA ET LABORA) et l’autosubsistance – les pères doivent produire ce qu’ils consomment. Jusqu’en 1836, l’ordre leur imposait aussi de boire de l’eau, mais une réforme leur permit de consommer la boisson régionale du peuple. C’est alors que les moines français commencèrent à produire – et à consommer – du vin.


Au fil du temps, l’État français devint hostile à l’ordre cistercien et interrompit le développement de ce dernier lors de la Révolution française (1789 – 1799). Il confisqua le monastère de La Trappe et ferma les maisons religieuses. Les moines trappistes fuirent alors la France et se réfugièrent en Suisse, en Russie, mais aussi en Belgique. Ils s’installèrent alors à Westmalle, en province d’Anvers (Flandre).


Comme nous l’avons expliqué ci-dessus, « les moines trappistes » étaient autorisés à boire de l’eau, ainsi que la boisson régionale du peuple. Or, la boisson locale belge n’était pas le vin mais la bière ! Ainsi, les pères se mirent à brasser. Les premières bières trappistes étaient nées.

L'appellation « bière trappiste » désigne une bière brassée par des moines trappistes ou leurs agréés. 

Ces bières trappistes sont généralement de fermentation haute et doivent être brassées dans le respect des critères définis par l’Association Trappiste Internationale si elles veulent pouvoir arborer le logo Authentic trappist product délivré par cette association privée.

Les critères pour obtenir l’appellation Authentic trappist product sont les suivants :

le produit doit être fabriqué au sein d’une abbaye trappiste,

  • le produit doit être fabriqué par des moines, ou sous leur contrôle,

  • l’essentiel des bénéfices doit être consacré à des œuvres à caractère social.

 

Dès 1935 les moines cherchèrent à protéger l'appellation « trappiste » pour leurs bières, sans succès. Cette situation perdura jusque dans les années 1960. En effet, certaines bières d'inspiration trappiste avaient été commercialisées avec des mentions telles que, par exemple, Trappist, Trappistenbier ou encore Bière trappiste. C'est à partir de février1962, date d'un jugement du tribunal de Gand qui donna raison aux moines, que la situation commença à se normaliser.

Comme le précise le jugement du tribunal de Gand : « Lorsqu’un commerçant donne à sa clientèle une fausse indication concernant l’origine et abuse donc de la renommée dont jouissent certaines personnes, villes ou contrées, ces personnes ou les habitants de ces villes et contrées ont le droit de poursuivre ce commerçant pour concurrence déloyale ; cette protection vise tant le nom des personnes que le surnom que ces personnes auraient acquis. »

« Toute publicité comportant une comparaison entre les bières des parties en cause doit être considérée comme concurrence déloyale. »

Au cours de ce procès, la partie défenderesse (Abbaye d'Orval et Brasserie d'Orval) prétendait « ...que le mot “trappiste” est utilisé communément pour désigner une bière brassée et vendue par des religieux appartenant à l’ordre des Trappistes ou par des personnes qui auraient obtenu à cet effet l’autorisation de cet ordre », se positionnant uniquement sur la notion d'origine.

Le tribunal jugea pour sa part que « celui qui utilise le mot Trappist pour désigner une bière vise aussi bien une bière brassée par un religieux de l’ordre des Trappistes ou son agréé ; qu’une bière présentant certaines caractéristiques (à haute fermentation et teneur d’alcool) ; que Trappist est donc en même temps une dénomination d’origine et générique ; qu’il n’y a pas de motifs pour séparer l’origine du genre. »

Sans s'aligner strictement sur la définition proposée par la partie demanderesse, le tribunal reconnut que le mot « trappiste » désigne bien une bière brassée par des moines trappistes ou leurs agréés.

Il en résulta la condamnation de la brasserie de Veltem pour concurrence déloyale, celle-ci utilisant la dénomination Trappist pour sa bière Veltem Trappist. Les moines trappistes bénéficièrent dès lors d'une assise juridique solide pour faire respecter l'appellation qui était jusqu'alors utilisée par de nombreuses autres marques concurrentes.

De nos jours, l'Association internationale trappiste définit l'appellation « trappist(e) » comme étant une appellation d'origine, clairement distincte du logo Authentic Trappist Product.

 

Depuis 1997, afin de renforcer le caractère protecteur de l'appellation, certains critères ont été définis par l'Association internationale trappiste (AIT), en vue de délivrer un logo Authentic Trappist Product, garantissant le respect de certains critères spécifiques.

Les conditions pour qu’une bière trappiste reçoive le logo Authentic trappist product se résument ainsi

Cette bière doit être brassée à l'intérieur des murs d’une abbaye trappiste ou à proximité.

La brasserie doit refléter clairement tant un lien de subordination indiscutable avec le monastère Trappiste bénéficiaire que l'appartenance à la culture d'entreprise propre au projet de vie monastique. La bière doit être brassée et commercialisée par les moines trappistes ou sous leur contrôle.

Une partie des bénéfices est affectée à la subsistance des moines et à l’entretien du site de l’abbaye ; le reste est versé à des œuvres caritatives de la communauté monastique.

L'AIT précise également que "les brasseries trappistes" respectent strictement toutes les normes en matière de sécurité, de santé et d’information du consommateur. De même, le style de la communication et la publicité se caractérisent par la probité, la sobriété et la réserve qui siéent à l’environnement religieux dans lequel les bières sont fabriquées. » Au-delà des trois critères, l'AIT porte donc son attention sur une certaine éthique de fabrication et de commercialisation, afin de délivrer le droit pour un produit trappiste d'arborer le logo.

Il n'existe actuellement que 12 bières trappistes dand le monde,  Six sont belges, deux sont néerlandaises, une est autrichienne, une est américaine, une est italienne et une est française (la seule qui ne porte pas le logo ATP)

Belgique

 

 

 

 

 

Notre-Dame de Saint-Benoît (Achel)

Le Monastère de Notre-Dame de Saint-Benoît est situé sur la commune d’Achel, en Campine (Limbourg belge). Les bâtiments de l’Abbaye se trouvent en Belgique, mais le jardin est presque complètement en Hollande : c’est une vaste propriété que longe la ligne de chemin de fer qui joint Hasselt (Belgique), distant de 40 kilomètres, à Eindhoven (Hollande), distant de 20 kilomètres.  (En savoir +)

C'est la plus jeune des brasseries trappistes belges, qui à recommencé a brasser en 1998 dans l'abbaye.

Achel Brune 9,5 % vol

 

L'Achel Extra Brune possède une Robe brune aux différents reflets allants du marron au rouge, ainsi qu’une mousse beige crémeuse et abondante.

Au nez, le malt est très présent, tout comme les arômes d’épices, les arômes de caramel ou les différents fruits présents (figues, raisin).

En bouche, pourtant titrée à 9.5%, Cette bière brune reste très douce en raison de sa complexité et des nombreux arômes qui la composent. On retrouve des notes maltées, des notes de vanilleainsi que des saveurs torréfiées. Beaucoup de fruits sont présent et on peut reconnaître un peu comme au nez, la présence de figue, de raisin, de prune mais également un soupçon de noix. Une bière trappiste aux nombreuses subtilités gustatives qui en fait une des meilleures bières brunes au monde !

Robe brune à la fine mousse beige.

Arômes de fruits, de fleurs, d'épices, de caramel et de malt grillé.

Saveurs de caramel, de fruits, de raisin, d'épices, de levure, de chocolat, d'épices et de houblon avec une pointe de vanille.

     Amertume 2/5

 

 

Achel Blonde

 

Comparé aux autres bières trappistes, le goût de la Achel blonde est simple et moins caractériel mais se laisse apprécier.

Elle apparaît dans le verre drapée d’une robe ambrée et présente ainsi un nez aromatique, rond et doux où l’on retrouve aisément la présence des esters, et les senteurs de malt assez doux qui évoquent des raisins bien murs de vendanges tardives.

En bouche, l’entrée est agréable, franche, ronde, veloutée, douce avec une pointe d’amertume et d’âcreté évoquant une pelure de pamplemousse rose bien mûr. L’ampleur en bouche est longue avec un corps ample et on note une post-amertume pas trop sèche toutefois. Une douceur maltée miellée domine l’ensemble.

Robe ambrée avec une fine mousse couleur blanc cassé.

Nez aromatique et fruité, arômes de malts

Corps rond et velouté, saveurs douces d'agrumes

 Amertume 2/5

 

Chimay (abbaye Notre Dame de Scourmont)

Depuis l’inauguration de la brasserie les Trappistes de Chimay ont toujours fabriqué un produit naturel comme cela allait de soi dans la très ancienne tradition monastique de l’art de brasser.

L’attachement des moines à leur tradition est célèbre mais discerner les éléments valables du progrès est également une tradition monastique bien établie.

Et lorsqu’en 1944, après les malheurs de la seconde guerre mondiale, les moines de Chimay eurent à remettre leur brasserie en état, ils décidèrent de tout repenser en fonction des meilleurs acquis de la célèbre école de brasserie de l’Université Catholique de Louvain, par l’intermédiaire du professeur De Clerck. (En savoir +)

Chimay Bleue 9 %vol

 

La robe brun-noir de la Chimay Bleue est couronnée d’une belle mousse de couleur coquille d’œuf.

Cette bière trappiste développe un bouquet très personnel et élégant de pommes bien mûres, de dattes et de cassonade. Ces arômes sont complétés de touches de levure et de marrons grillés.

 La Chimay Bleue offre une attaque puissante de houblon qui évolue en une belle acidité et en tonalités amères qui évoquent les bonbons au café.

La bouche se conclut en beauté par une finale soulignée de zestes d’orange confits.  

Robe brune, belle mousse coquille d'oeuf

Arômes fruités et épicés

Attaque puissante, tonalités amères

 Amertume 3/5

 

Température de service : 10 à 12 °C 

Délicieuse avec les plats de gibier aux champignons des bois et purée de marrons. Elle accompagne aussi très bien la betterave rouge et le lard rôti avec des dés de pomme caramélisés.

 

Chimay Rouge 7 %vol

 

Cette bière trappiste offre une superbe robe qui fait penser au thé concentré, longuement infusé. Une belle couronne de mousse crème parachève le tout.

Les arômes, expressifs, font penser à une balade automnale en forêt : vous y décelez des nèfles bien mûres et des touches de mousse et de feuilles. Le tout souligné d’un soupçon d’arômes mûrs de thé noir.

La Chimay Rouge présente une attaque puissante et chaleureuse. La bouche se fait ensuite plus complexe, avec une délicate amertume et une note de réglisse.

Robe Ambrée surmontée d'une épaisse mousse.

Arômes maltés de caramel et abricot.

Bouche sèche suivie d'une légère amertume.

 Amertume 2/5

Température de service :10 à 12 °C

Un vrai régal avec la viande de bœuf rôtie en sauce. La Chimay Rouge accompagne aussi parfaitement les fromages au lait de vache cru bien affinés ainsi que les anchois, sardines et maquereaux. La salade de feuilles de chêne aux noix et vinaigre balsamique est également un grand classique.

 

Chimay Triple 8 %vol

La robe dorée de la Chimay Triple dévoile de subtils reflets bruns. Cette bière trappiste est recouverte d’un superbe col de mousse bien ferme.

De délicats et élégants arômes de fruits à noyau (principalement abricot) emplissent le nez. Vous découvrez aussi des arômes typiques de bière, tels que le houblon et la levure fraîche.

La Chimay Triple est d’abord chaleureuse et crémeuse en bouche, avant d’évoluer vers une finale légèrement amère teintée de notes de pamplemousse.

Blonde dorée avec fine mousse neigeuse.

Arômes fruités du houblon et notes de levures.

Bel équilibre entre l'amertume et les saveurs fruitées.

 Amertume 2/5

Température de service : 6 à 8 °C

Un plateau de fromages fruités, comme le comté, invite à la dégustation d’une Chimay Triple. Cette bière trappiste escorte aussi idéalement les plats orientaux à la coriandre. Pensez également à la volaille rôtie en sauce à l’orange et au poisson blanc cuit au beurre.

Chimay Dorée 4,8 %

 

Brassée au cœur de l’Abbaye de Scourmont, la Chimay Dorée, jusqu’à présent réservée à la communauté monastique, à ses hôtes et à ses collaborateurs, se dévoile à vous aujourd’hui avec ses arômes rafraîchissants.

Cette bière légère révèle une touche fruitée de raisin muscat et raisins secs.

En bouche, c’est une combinaison subtile de houblon frais et d’épices.

Robe ambrée tirant vers le orange avec une épaisse mousse blanche.

Arômes de malt, de houblon, d'herbes, de caramel, de fleurs et de fruits.

Saveurs de caramel, de fleurs, de fruits, de levure, de houblon et de malt.

 Amertume 2/5

Température de service : 6 à 8 °C

Orval (Abbaye Notre Dame d’Orval)

Dès le XIème siècle, l’abbaye tire ses ressources d’ardoisières et de forges exploitées à partir de 1529. A la Révolution Française, l’abbaye est détruite et il faudra attendre le 26 Mars 1931 pour que les cisterciens trappistes décident de relancer l’activité productrice d’Orval, en érigeant une brasserie. Les revenus de cette dernière étaient destinés à l’entretien et à la reconstruction de l’abbaye ; premier brassin début 1932. (En savoir +)

Orval 6,2 %vol

Dans le verre, la bière d’Orval présente une Robe couleur thé profondément ambrée et concentrée. Un col de mousse beige recouvre le tout.

Cette bière trappiste offre un Parfum fruité et rafraîchissant de houblon frais, accompagné d’un panier débordant de fruits du verger. Ensuite, vous êtes séduit par le pain d’épices et la pomme acidulée, ainsi que par des arômes qui évoquent la gueuze.

En bouche, la bière d’Orval est bien différente de ce que le nez a laissé entrevoir. L’amertume et les notes animales évoquent le thé vert aux touches acidulées.

Robe très légèrement ambrée, mousse blanche généreuse

Nez partagé entre notes sur la Brett et le houblon frais

Belle pétillance, levure sauvage, final amer

 Amertume 3/5

Température de service : 10 à 15 °C

A l’apéritif, la bière d’Orval est un excellent choix. Elle accompagne aussi parfaitement les fromages crémeux, ainsi que le poisson cru, le ragoût d’agneau et la viande de veau dans une sauce moutardée crémeuse à l’estragon.

Rochefort (abbaye Notre Dame de St Rémy)

 

On brasse depuis très longtemps à l’abbaye de Rochefort. Les documents les plus anciens mentionnant la fabrication de la bière parmi les activités manuelles des moines datent de 1595.

A cette époque la brasserie n’était qu’une annexe de l’importante ferme exploitée par la communauté. Outre l’orge, celle ci cultivait également le houblon. La révolution française chasse les frères, la brasserie ne leur survit pas.  (En savoir +)

Rochefort 10 11,3%vol

La Rochefort 10° est une bière Trappiste créée peu avant les années 1950. C’est la bière la plus alcoolisée des bières de l’abbaye de Rochefort et c’est aussi la plus riche.

Parfois appelée « Merveille », elle présente une Robe brune aux reflets acajou très foncé. Sa clarté est limpide bien qu’elle repose sur un lit de levure. Elle se coiffe d’une chapeau de mousse beige fugace, traversé par une effervescence relativement saturée.

Le nez et la bouche laissent apparaître une intensité liquoreuse remarquable, caramélisée.

La saveur est d’abord moelleuse avant de monter en puissance, et ouvre une bouche Ample, épicée, légèrement acre et piquante. Des notes fruitées de prune mûre et de cacao finissent de parfaire la dégustation. L’amertume reste assez faible, laissant la part belle aux saveurs maltées et fruitées. Le corps est puissant mais fin, noble et racé.

Robe brune foncée et mousse beige

Notes de prune et de cacao

Malt caramélisé, prune, chocolat

 Amertume 3/5

 

Température de service :

Viande blanche, Viande Rouge, Gibier, Fromages forts, Desserts

 

 Une grande bière trappiste.  

 

 Rochefort 8 (9,2%)

Dans le verre, la Robe brun noir profonde qui évoque un peu le café est couronnée d’un col de mousse couleur coquille d’oeuf.

Le bouquet de cette bière trappiste est un mariage expressif deFèves de soja noires, de sirop de Liège, de pain d’épices et de banane bien mûre.

Après une attaque puissante, vous découvrez une délicieuse touche amère de café noir sucré. La finale équilibre joliment épices, notes amères et légèrement sucrées.    

Robe brune, reflets acajou, mousse beige

Arômes de fruits à noyaux, et de malts torréfiés

Saveurs de fruits, de chocolat, caramel et épices

Température de service : 12 à 14 °C

Délicieuse avec la Viande d’agneau grillée accompagnée de chicons braisés, les Plats mijotés au boeuf et le Poisson fumé, la trappiste Rochefort 8 est également vivement conseillée avec un morceau de fromage friable bien sec.

  

Rochefort 6 7,5%vol

D’une couleur rouge-brunâtre typique des vieux vins de Bourgogne, la bière est limpide et repose sur un lit de levure. Sa saturation est assez forte, présentant une mousse peu serrée de durée moyenne.

Son arôme pénétrant offre des notes épicées, ainsi que des tons de levure aromatiques et profonds. On peut noter une dominante malt – caramel.

A la dégustation, l’attaque est franche et légèrement piquante, la saveur est à la fois douce, ronde et forte, et offre une bouche pleine à l’étalement assez long remontant en fin de bouche, avec une légère âcreté et une amertume équilibrée, l’amertume étant la plus nette des 3 bières de l’Abbaye de Rochefort. Le corps s’affirme dans sa plénitude maltée et fruitée alors que déjà quelques tons épicés et piquants viennent nous appeler à une prochaine gorgée.

Robe marron relativement claire et mousse beige

Nez fruité et houblonné (raisin, caramel, épices)

Equilibre entre sucre et amertume

Température de service

Une bière belge de grande qualité idéale pour s’initier ou se faire plaisir.

 

Westmalle (abbaye N.Dame de la Trappe du S.Coeur)

Les bières trappistes sont brassées suivant une longue tradition, avec des ingrédients naturels exclusivement : eau, malt d’orge, véritables cônes de houblon, sucre et levure de bière typique de Westmalle. Ces bières vives refermentent dans la bouteille, offrant dès lors un goût en constante évolution. Un verre ne sera jamais pareil à l’autre. Le goût dépend avant tout de l’âge, de la méthode de conservation, de la façon de la servir et de la température à laquelle on la sert.  (En savoir +)

 

Westmalle Double 7 %

Cette bière trappiste emplit le verre de sa Robe brun foncé aux reflets rouges. L’ensemble est couronné d’un Col de mousse jaune clair bien ferme.

Un bouquet intense et élégant de banane très mûre caresse le nez. Ensuite, des tonalités herbeuses prennent le relais, accompagnées d’une subtile amertume. Vous remarquez aussi de belles notes de levure de boulanger, d’anis et de clou de girofle.

En dégustant cette Westmalle, vous découvrez tout d’abord uneattaque puissante et amère. Une agréable note terreuse enlace alors du caramel grillé et un soupçon de marron. En fin de bouche, vous reconnaissez une délicate note sucrée.    

Robe d'un brun acajou

Arômes maltés de caramel et senteurs très fleuries

Saveurs de malts grillés et torréfiés, de caramels et de reglisse

Température de service : 8 à 14 °C

La Westmalle Double escorte idéalement les plats à base de pommes de terre, ainsi que le faisan aux chicons légèrement braisés et les crêpes bretonnes salées, par exemple au saumon fumé. Intégrez-la aussi dans vos sauces pour viande.

  

Westmalle Triple 9,5 %

Cette trappiste blonde offre une robe pleine et profonde qui évoque l’or oxydé. Le col de mousse présente une teinte très légère qui correspond à la couleur du blanc d’oeuf battu.

Un bouquet expressif de fruits à noyau mûrs (pêche blanche, abricot) et d’herbe fraîchement coupée donne à cette bière tout son caractère. Vous distinguez aussi un délicat parfum de frangipane, particulièrement agréable.

La dégustation de cette bière trappiste offre un ensemble gustatif complexe et plein caractérisé par des tonalités fruitées et une note amère de houblon. La bière vous enlace encore un moment dans son étreinte lors de la longue finale…  

Robe d'un blond doré intense et mousse abondante

Complexe et oscillant entre arômes de houblon et de levure

Intense et soyeuse, c'est une redécouverte perpétuelle !

Température de service : 8 à 14 °C

La Westmalle Triple apprécie la compagnie des crustacés tels que le homard et la langoustine en sauce au beurre, ainsi que des ris de veau juste saisis.

Vivement conseillé : une salade de jeune fromage de chèvre chaud aux noix et fruits secs sur un lit de salade de blé, avec une vinaigrette au miel d’acacia.

Westvleteren (abbaye Notre Dame de St Sixte)

 

En 1838, Dom Dosithée décida de créer une Brasserie et le 15 Juin 1838, un matériel brassicole d’occasion fut acheté pour 919 francs. La brasserie sera construite au sein même de l’abbaye, et le premier brassin sera réalisé au printemps 1839. Jusqu’en 1871, l’année ou le prieuré fut élevé au rang d’abbaye par l’évêque de Bruges, cette bière fut exclusivement réservée à la consommation des moines. La brasserie fut ensuite modernisée et, en 1877, la bière commença d’être commercialisée.

La Westvleteren est une bière trappiste reconnue dans le monde entier et auprès des plus grands amateurs de bière pour sa qualité et sa rareté. Sa production annuelle reste fixe malgré le succès car les moines restent attachés à la règle de St Benoit, une règle d’abbaye ancestrale qui limite la production annuelle. (En savoir +)

Trappiste Westvleteren Blonde – 5,8 %

 

La Westvleteren Abt 6 se reconnait extérieurement à sa simple capsule verte, la bouteille étant totalement dépourvue d’étiquette.

Une fois versée, vous découvrez avec cette bière belge une robe cuivrée qui s’étant dans le verre sous une mousse blanche expressive.

Ici l’arôme semble avoir reposé quelque temps et des premiers tons d’oxydation se révèlent. Au nez, vous retrouvez les raisins secs, les fruits noirs, le miel, le caramel avec des tons sombres maltés.

La bouche révèle le caramel, le malt, les fruits secs accompagnés de légères notes amères.

Les Westvleteren sont ensuite appréciées également pour leur complexité aromatique, un bon moment zythologie vous attend avec ce produit.

Robe blonde accompagnée d'une belle mousse blanche

Arômes de raisins secs, de miel et de caramel

Bouche maltée avec de fines notes amères

 

  Trappiste Westvleteren Brune – 8 %

 

La Westvleteren Abt 8 est une bière qui se verse dans une belle couleur brune foncé avec une tête de mousse généreuse, et livre au nez un bouquet profond et fantastique dominé par la levure.

La dégustation de cette Westvleteren révèle une ambiance exquise, difficilement cernable mais tellement savoureuse. On y retrouve le caramel, quelques tons torréfiés, la levure belge et les fruits noirs plus discrètement.

La Westvleteren Abt 8 reste un produit à la fois unique et propre à un savoir faire ancestrale, en plus d’être un réel exercice de zythologie !    

Trappiste Westvleteren Brune – 10,2 %

La Westvleteren 12 possède une robe marron foncé et se présente sur un lit de levure qu’il convient d’éviter de verser pour ne pas trop la troubler. Sa mousse beige fine est assez peu tenace, mais persiste sur environ 2 mm.

Au nez, l’arôme est complexe, sucré, riche, et présente des profondeurs aromatiques liquoreuses. On peut y trouver des notes de fruits tels le raisin, la prune, les agrumes, de malt caramélisé, de vanille … La liste est longue et très variable en fonction des analyses de chacun.

En bouche, cette bière colle aux lèvres à cause de sa teneur en sucre. Son goût est assez sucré, avec des saveurs de levure riches et rondes qui peuvent elles aussi s’interpréter de différentes manières d’une dégustation à une autre, d’un palais à un autre … Ce qui met tout le temps d’accord, c’est bien que la Westvleteren est une bière complexe. Complexe, de part ses arômes et son goût. Mais également, une bière convoitée, de part son mode d’approvisionnement par l’Abbaye de Saint Sixtus qui n’est pas des plus simples et il vous faudra vous armer de patience si vous souhaitez en acheter directement là bas.

Robe marron foncée, tête beige fine peu tenace

Sucré, liqueur, malt caramélisé, vanille, ...

Sucré, levure, amertume légère, caramel, ...

Une bière agréable pour les amateurs de bières fortes,

 

Pays Bas

 

Tilburg (abbaye N.Dame de Koningshoeven)

Fils de brasseur, le prieur Niverdus (Nivard) Schweykart avait, dès le départ, la volonté de construire une brasserie. Le 13 Avril 1885, les moines demandent la permission de construire une brasserie et une malterie au conseil municipal de Berkel Enschot. Entretemps, le père Niverdus avait appris, d'un novice venu de Moravie - le frère Isodorus Laaber -, l'art de brasser à la Munichoise. (En savoir +)

La Trappe Blonde 6,5 %

Bière accessible qui offre une riche expérience gustative

Cette bière pétillante et blonde comme les blés a une odeur aromatique, fruitée et fraîche. La saveur est légèrement maltée et un peu sucrée. Elle présente une douce acidité avec une fin de bouche agréable.

C’est un magnifique équilibre de complexité et de simplicité. La Trappe Blonde subit une légère fermentation secondaire en bouteille.

 

 

 

 Jaune or, avec une mousse blanche.

Des arômes frais et fruités qui s'accordent à merveille avec le parfum doux du malt et des saveurs aux notes épicées.

 La Trappe Blond est une bière piquante accessible, qui présente un goût légèrement sucré, amer et malté.

Fin de bouche : Une fin de bouche agréable qui associe le sucré à une légère amertume.

Température de service : 8 à 10 °C

Salades fraîches avec vinaigrette neutre,

 Poissons légers,  

Filet de porc

Viande blanche  (poulet ou veau) 

La Trappe Dubbel 7%vol

La Trappe ‘Dubbel’ a une belle couleur brun roux et produit une magnifique mousse de couleur beige.

L’utilisation de malt caramel lui donne un caractère légèrement aromatique et caramélisé. Une pleine impression maltée en bouche, légèrement sucrée. La Trappe ‘Dubbel’ subit une seconde fermentation en bouteille mais présente malgré tout un corps solide avec une saveur entière.

 

 

 

 

 

Brune foncée, avec une mousse de couleur ivoire.

Une odeur fruitée aux notes de vanille, de caramel et de chocolat grillé.

La Trappe Dubbel est une bière trappiste foncée classique pourvue d'un goût prononcé de malt et de caramel, et d'un subtil arôme de dattes, de miel et de fruits secs.

Fin de bouche : Douce et légèrement amère.

Température de service : 8 à 12 °C

Potages épais, 

Potée de chou frisé avec saucisse (tant appréciée en Hollande).

Viande rôtie ou grillée, 

Jambon à l’os, 

Carré de porc fumé.

 

La Trappe Tripel 8%

L’odeur de La Trappe Tripel est légèrement maltée et rappelle celle de l’ester. La bière doit son caractère rafraîchissant et épicé à l’utilisation de coriandre, entre autres, et à la fermentation secondaire en bouteille. Malgré son goût entier et riche, cette bière volontaire donne une fin de bouche légère et légèrement amère.

Dorée, avec une mousse blanche.

 Parfums fruités de pêche et d'abricot, associés à une odeur florale.

 La Trappe Tripel est une bière trappiste classique au caractère et au goût richement prononcés. De plus, cette bière présente des notes de sucre candi et est légèrement maltée.

Fin de bouche : Amère et légèrement sèche.

Température de service : 10 à 14 °C

Les plats qui conviennent le mieux sont :

Magret de canard rôti, 

Thon grillé, Plats épicés du Sud-Est de l’Asie,

Cuisine indienne,

Plats épicés (curry à l’agneau ou au poisson 

Viande rouge.

La Trappe Quadrupel 10%vol

Quadrupel est la bière la plus forte de La Trappe et présente une magnifique couleur ambrée. Le goût chaleureux et intense est plein et bien équilibré.

C’est une bière bien maltée et sucrée, légèrement brûlée avec une fin de bouche tout en douceur. Quadrupel passe par une fermentation secondaire en bouteille et présente des arômes de banane, d’amande et de vanille, parmi d’autres.

Cette bière spéciale possède l’art de délivrer une saveur différente chaque fois que vous la dégustez. Tantôt elle est douce et sucrée grâce aux fruits qui y ont été intégrés et ensuite ce sont les notes de bois qui prennent le dessus.  

Une chaude couleur ambrée avec une mousse crémeuse.

Un mélange de clous de girofle et de noix, équilibré par de douces saveurs de vanille, de raisins secs et de banane.

La Trappe Quadrupel est la bière la plus corsée de La Trappe Trappist, et c'est également elle qui a donné son nom à cette gamme de bières. Elle présente un goût prononcé, intense et chaleureux. Maltée, on y retrouve des notes sucrées de dattes et de caramel.

Fin de bouche : Un arrière-goût doux et légèrement amer.

Température de service : 10 à 14 °C

La Trappe Quadrupel se marie particulièrement bien avec :

Potées et plats épicés

Viande en daube

Entrecôte grillée avec sauce aigre-douce, 

Desserts chocolatés

 

La Trappe Witte Trappist 5,5%vol

La seule bière blanche trappiste au monde

La toute première et unique bière blanche trappiste au monde avec une fermentation secondaire en bouteille. Exclusivement brassée avec de l’eau, du blé et du houblon. Sans ajout d’herbes ou d’épices. Le houblon Saphir donne une odeur d’agrume à la bière.

Une véritable bière désaltérante au top pour les chaudes journées estivales et très agréable pendant les autres saisons.

Blonde claire et trouble, avec une mousse ferme et stable.

Fraîche et légèrement acide grâce à l'utilisation de malt de blé, associé à un arôme de houblon, floral et fruité (agrume, pêche, abricot). Elle présente également un arôme épicé qui fait penser au poivre et au clou de girofle.

 La Trappe Witte Trappist est une boisson fraîche et désaltérante qui se boit aisément. Légèrement maltée et acidulée, elle picote sur la langue grâce à sa teneur en gaz carbonique.

Fin de bouche : Sèche et légèrement amère.

Température de service : 4 à 6 °C

Cette bière pure légèrement citronnée est très désaltérante et se marie parfaitement bien avec des plats d’été :

Salades, (Salade Niçoise ou Salade César)

Poisson, Coquillages.

Saumon fumé,

Poisson grillé,

Pâtes au poisson,

Boules de crevettes

Vermicelle chinois aux gambas,

Légumes grillés.

La Trappe Isid’or 7,5% vol

 

Cette bière est nommée d’après Frère Isidorus, le tout premier brasseur de l’abbaye O.L.V. de Koningshoeven. Elle a été produite à l’occasion du 125ème anniversaire de l’existence de la brasserie Trappiste en 2009. Et Isid’or a été tellement bien accueillie qu’elle a été ajoutée à l’assortiment de base.

C’est une bière ambrée non filtréelégèrement sucrée avec des notes de caramel qui présente une seconde fermentation en bouteille, un goût doux-amer en bouche et qui donne une fin de bouche pleine de fruits.

Isid’or est une bière à facettes multiples. On peut la servir avec de multiples plats différents. La fin en bouche légèrement sucrée avec une note de caramel fait qu’elle se marie très bien avec des saucissons secs. Sans oublier les fromages doux.

En plus de cela, La Trappe Isid’or est parfaite avec des plats avec « hoisin » (sauce barbecue chinoise ou « ketjap » sucré (sauce soja ), des côtelettes de porc marinées et des légumes sucrés comme la carotte, la betterave rouge et la citrouille.

Ambrée, avec une mousse blanc cassé.

Une délicieuse association de parfums épicés, floraux et fruités.

 La Trappe Isid’or a été créée en 2009 à l'occasion du 125e anniversaire de l'existence de l'abbaye O.L.V. de Koningshoeven. Son goût harmonieux commence sur une note fruitée pour se transformer en un caramel malté ; un équilibre parfait entre complexité et simplicité. Cette bière est nommée d'après Frère Isidorus, le tout premier brasseur de l'abbaye.

Fin de bouche : Agréablement amère.

Température de service : 10 à 14 °C

Essayez La Trappe Isid’or avec : 

Charcuteries (jambon cru, saucissons secs), 

Fromages doux(fromage bleu ) accompagnés d’une compote de cranberry ou d’oignons sucrés par exemple, 

Pain aux noix, Citrouille, carotte ou betterave rouge grillée,

 Endives caramélisées avec riz et poisson grillé, 

Côtelettes de porc marinées (avec marinade sucrée), 

Plats chinois avec sauce hoisin ou ketjap sucré, Purée légère (de pommes de terre ou de panais par exemple).

 

La Trappe PUUR 4,7%vol

 

La bière PUUR de La Trappe est une bière Trappiste légère, fraîche en houblon qu’on peut boire à l’infini. Pour le brassage de cette bière ne sont utilisés que des ingrédients biologiques de qualité supérieure. La recette est née de la volonté de maintenir une qualité supérieure associée à une véritable passion pour la bière, dans le respect de l’homme et de la nature.

 

 

 

 

 

Blonde claire, avec une jolie mousse ferme.

Houblon aux notes florales d'agrume, accompagné d'un parfum de malt sur un fond de levure.

Seuls des ingrédients biologiques de qualité supérieure sont utilisés pour le brassage de cette bière certifiée SKAL. Le résultat obtenu est une bière trappiste fraîche en houblon et facile à boire, dotée d'un léger goût de malt. La Trappe PUUR est une savoureuse variante des pils traditionnelles.

Finale : Amère et sèche.

Température de service : 4 à 6 °C

Terrine à la bière

Petites croûtes de cabillaud, curry et poireau

Filet de truite au céleri boule et aux pommes

 

La Trappe Bockbier 7%vol

Cet unique produit de saison est la seule bière Trappiste bock au monde. Pour sa fabrication, on n’utilise que des ingrédients naturels et elle présente une légère fermentation secondaire en bouteille. De couleur rouge foncé, avec un goût prononcé et une odeur maltée.

Les variétés de houblon aromatiques et les variétés de malt brûlé utilisées lui confèrent une élégante acidité qui fond merveilleusement bien avec la note légèrement sucrée de fond.

Ce géant rouge foncé légèrement malté convient plutôt aux plats d’hiver. Une potée riche, une viande confite ou un potage solide sont des plats qui feront s’épanouir cette magnifique bière.

Marron, avec une mousse tirant sur le jaune.

 Parfums caractéristiques de malt, de café et de noix torréfiés.

Cette bière de saison possède un goût sec, torréfié et épicé, et présente une solide amertume qui fusionne de manière surprenante avec une légère note de réglisse.

Fin de bouche : Douce et amère, avec un arrière-goût sec et persistant de café torréfié.

Température de service : 10 à 12 °C

Servir avec : 

Potages solides

Viande confite (lentement cuite) comme cédrat confit ou cuisse de canard, 

Potées hivernales, 

Steak de cerf avec légumes d’hiver revenus à la poêle, 

Cassoulet.

 

La Trappe Quadrupel Oak Aged (11% vol)

En 2009, la brasserie de Koningshoeven a décidé de remettre à l'honneur une ancienne tradition : faire mûrir La Trappe Quadrupel dans des fûts en bois. Ce procédé permet d'obtenir une bière trappiste unique dotée d'une saveur équilibrée, d'un remarquable arôme de bois et d'un pourcentage d'alcool de 11 %.

Un pur moment de bonheur pour le véritable amateur de bière

La complexité de son goût diffère d'un lot à l'autre, et dépend du type de fût dans lequel la bière a mûri. Cette bière re-fermentée en bouteille, peut être conservée pendant de nombreuses années et est un pur moment de bonheur pour les véritables amateurs de bière.

Pour le processus de maturation, on utilise des fûts en bois de chêne neufs ou usagés.

Les combinaisons de goûts absolument surprenantes qui en ressortent dépendent des boissons qui étaient jadis stockées dans les fûts utilisés : porto, whisky, vin, cognac ou bourbon.

Par ailleurs, l'essence du bois est également déterminante pour le goût. Par exemple, certains fûts neufs en bois de chêne génèrent un léger arôme de vanille et d'amande, tandis que d'autres développent plutôt une saveur de chêne et de fumée.

 

 

 

Zudert 8%vol

 

La brasserie trappiste De Kievit ne brasse qu’un seul type de bière. Elle porte le nom de Zundert, simplement d’après le lieu de sa provenance.

La bière est brassée par les Frères Christiaan et Guido en collaboration avec Constant Keinemans. Le 10 décembre 2013, l’Association Internationale Trappist a accordé à cette nouvelle bière le label « Authentic Trappist Product

La Zundert Trappist est une bière de couleur « cuivre-or », refermentée, avec un taux d’alcool de 8%. La refermentation se fait dans la bouteille. Les moines développent une bière « de caractère ». Cela veut dire que la Zundert est une bière complexe, qui ne livre pas directement ses secrets.  

La bière a une amorce douce avec un arôme épicé, suivie par une agréable amertume qui se prolonge longuement dans la bouche.

Ambrée et brumeuse avec une épaisse mousse blanc cassé.

Arômes de malt, de caramel, de pal malt, de levure et de fruits.

Goût floral et fruité avec des notes de caramel, de levure et de pal malt.

Autriche

Abbaye d'Engelszell

 

Dans le village d'Engelhartszell, en haute Autriche, se niche l'abbaye d'Engelszell, unique abbaye trappiste Autrichienne, fondée en 1293. Les moines trappistes arrivèrent à l'abbaye vers 1926, en provenance de l'abbaye d'Oelenberg en Alsace, et poursuivirent l'activité de brassage ancestrale. Les rares informations dont nous disposons laissent apparaître une production de bière à compter de 1590, celle ci s'étant ensuite poursuivie jusqu'en 1932 sous l'égide des trappistes. Le monastère, dont l'Eglise est de style Rococo, n'occupe plus aujourd'hui qu'environ huit moines. Hormis un sous bock et des étiquettes, tous très difficiles à dénicher, on ne connaît pour ainsi dire pas de matériel publicitaire de cette brasserie.Le monastère autrichien de Stift Engelszell a été reconnu le 7 février 2012 comme étant la 8e brasserie Trappiste ! Il produit donc la première bière trappiste Autrichienne mais aussi et surtout la seule et unique trappiste des pays germaniques.

 

La Gregorius est la première bière sortie avec le terme « Trappiste » des cuves de la brasserie. Elle doit son nom au premier Abbé de la congrégation des pères trappistes du monastère de Engelszell.

Engelszell Gregorius 9,7%

 

En apparence, elle se présente sous une jolie robe brune foncée, à la limite du noir. La mousse, de couleur crème, bien que fine persiste tout au long de la dégustation.

Au nez, les touches de miel, les céréales et le sucre brun forme un tout parfaitement équilibré et promet une belle dégustation.

En bouche, le miel souligné par des touches de cerise en attaque surprend par sa douceur et sa finesse. Mais il laisse rapidement sa place aux saveurs plus puissantes de cacao et de malt grillé le tout accompagné cette fois par la figue confite pour adoucir et équilibré.

La fin de bouche est joliment maîtrisée avec l’évolution du cacao vers le chocolat noir et de la figue vers le raisin légèrement sirupeux.L’alcool caché jusqu’à présent apparaît en toute fin mais sans agresser.

Cette bière tout en équilibre entre saveurs puissantes et douceur fruitée prouve que le label Trappiste est encore une valeur sure.

Brune foncée, mousse crème fine

Miel, céréales et sucre brun

Cacao, miel et fruits confits

 

 

 

 

Engelszell Benno

 

Cette belgian ale est la deuxième bière brassée par la huitième brasserie trappiste Stift Engelszell.

Sa robe de couleur ambrée claire est surmontée d’une mousse blanche imposante.

Le nez rappelle sa grand soeur, la Engelszell Gregorius par sesarômes de miel et ses touches fruitées toutes en douceur. Le malt grillé donne un côté fumé subtile mais intéressant.

La bouche est plus florale et est dominée par le malt et les levures et révèle une bière de caractère. Le tout est souligné par de légères touches fruitées qui adoucisse les arômes puissants de la Trappiste autrichienne.

Une bière au caractère fort mais maîtrisé qui prouve le savoir faire des moines de l’Abbaye de Stift Engelszell.

Ambrée claire, mousse imposante

Miel et céréales

Malt toasté et fumé, touches fruitées

 

 

Engelszell Nivard 5,5% vol

Elle porte la marque collective octroyée par l'AIT et bénéficie du label tant recherché qu'est l'Authentic Trappist Product.

Cette bière d'exception est brassée à l'abbaye de Stift Engelszell et possède une robe jaune orange avec une épaisse mousse blanche.

Sur le plan olfactif, elle dégage des arômes de malt, de levure et de fruits comme la pêche et le pamplemousse.

En bouche, on y retrouve des saveurs douces et fruitées de levure, d'agrumes, de pamplemousse, de pêche et d'herbes.

Son corps est moyen avec une texture huileuse et une carbonatation légère pour un final amer, sec et houblonné.

 

Robe jaune orange avec une épaisse mousse blanche.

Arômes de malt, de levure et de fruits comme la pêche et le pamplemousse.

Saveurs douces et fruitées de levure, d'agrumes, de pamplemousse, de pêche et d'herbes.

 

 

France

 

 

L’abbaye de Sainte Marie du Mont des Cats

 

En 1826, le peintre Hazebrouckois Nicolas Joseph Ruyssen subventionne la création d'un prieuré au Mont des Cats. Des moines de l'ordre de Cîteaux réformé s'y installent. En 1847, le prieuré est érigé en abbaye sous le nom de Sainte Marie du Mont. Les trappistes estiment que la maison de Dieu doit être aussi celle du travail. 1847 voit donc l'installation d'une forge et d'une brasserie, sous l'impulsion du père abbé Dom Lacaes.

A l'origine, les trappistes brassent la bière pour leur consommation personnelle. Ils produisent en particulier une bière brune, forte et savoureuse, bien appréciée des visiteurs.

La nécessité de créer des ressources les amène à en organiser la commercialisation.

Les trappistes perfectionnent chaque jour leur technique de brassage et de fermentation 163 ans après son premier brassin, l’abbaye du Mont des Cats renoue en 2011, avec sa tradition brassicole. (En savoir +)

 

C’est une bière ambrée issue d’un savant mélange de houblons pâles et de houblons foncés, ce qui lui confère une belle robe dorée.

Servez la bière dans son verre calice Mont des Cats, sa mousse est fine et persistante due à la présence en grande quantité du houblon dans la recette. La bière a subi une seconde fermentation en bouteille, cela explique le possible trouble de la robe de la bière et la présence de dépôts de levures naturels.

Les arômes fruités sont dominants et proviennent de la fermentation. Le houblon est perceptible en fin de bouche avec des notes florales et d’agrumes.

Le goût. C’est une bière trappiste d’un nouveau genre, c’est une bière sèchetrès désaltérante. Bien équilibrée, elle présente une belle rondeur en bouche. Les malts foncés lui donnent cette touche de caramel assez puissante. On y retrouve également des notes fruitées et florales.

L’amertume est prononcée mais elle s’équilibre au fur et à mesure de la dégustation.  


D'une couleur ambrée, la bière du Mont des Cats possède une belle robe dorée provenant d'un subtile mélange de malts foncés issus de meilleures orges provenant de France.
Sa mousse est fine et généreuse. On note une belle tenue de mousse, aidée par le houblon présent en grande quantité dans la recette.
La bière peut être brillante ou légèrement voilée selon que l'on verse le dépôt naturel de levure encore présent dans le fond de la bouteille issus de la seconde fermentation.


Les parfums dominants de la 'Mont des Cats' sont les arômes fruités issues de la levure lors de la fermentation. Les arômes du houblon, soigneusement sélectionnés, sont également perceptibles, avec de légères notes florales et d'agrumes.


La bière 'Mont des Cats' présente une belle rondeur en bouche et l'équilibre d'une bière ambrée. En plus des notes fruitées et florales, un subtil arôme de caramel est provoqué par les malts foncés. L'amertume est bien présente, équilibrée avec une douce post amertume.

La seule qui n’arbore pas le logo bière Trappiste

Cette bière est pour le moment brassée à l’Abbaye de Scourmont, faute de locaux à disposition à l’Abbaye du Mont des Cats. D’après le Frère Marie « C’est une bière trappiste brassée dans une abbaye trappiste selon une recette trappiste.

USA

 

 

 

 

 

 

 

L'abbaye Saint-Joseph est une abbaye cistercienne de moines plus communément appelés trappistes (Ordo cisterciensis strictoris observantiæ) située aux États-Unis, à Spencer. La fabrication de confitures et de gelées ainsi que le brassage d'une bière trappiste, la Spencer Trappist Ale, sont assurés par les moines.

Spencer 6,5%

Seule et unique bière Trappiste américaine au monde, la Spencer est une bière d’exception brassée par les moines de l’Abbaye Saint Joseph au Massachusetts. On retrouve dans cette recette l’inspiration évidente des fameuses bières trappistes belges

La Spencer est une bière corsée, dorée avec des accents fruités, une arrière-bouche sèche et une légère amertume de houblon.

La bière n’est pas filtrée ni pasteurisée, ce qui maintient la levure qui re-fermente naturellement dans la bouteille ou dans le fût et contribue à l’arôme et à la saveur de la bière.

Robe blonde cuivrée avec une mousse blanche.

Parfums de fruits et de levure.

Fleurs blanches, abricot, miel, caramel et banane.

 

 

 

Spencer IPA 7,2%

L'unique trappiste américaine Spencer venue de l'abbaye Saint Joseph se lance dans les IPA avec une bière légère et massivement houblonnée dominée par une amertume délicate.

Versée dans un verre, elle dévoile une robe jaune-orange avec une fine mousse blanche dégageant des arômes de malt, de caramel, de houblon, de fruits et de biscuit.

En bouche, on y retrouve des saveurs de fleurs, de malt, de houblon, de fruits et d'agrumes.

C'est une bière rafraîchissante et douce qui nous porte vers une finale herbacée et houblonnée.

 

Robe jaune-orange avec une fine mousse blanche.

Arômes de malt, de caramel, de houblon, de fruits et de biscuit.

Saveurs de fleurs, de malt, de houblon, de fruits et d'agrumes.

 

 

 

Italie

Tre Fontane 8,5 %

 C’est ainsi la onzième bière au monde à pouvoir porter le fameux logo de l’ATP.

Il s’agit d’une bière blonde triple, aromatisée à l’eucalyptus. Logique lorsque l’on sait que depuis 1873 l’abbaye produit l’Eucalittino une grappa d’eucalyptus.

Selon les dégustateurs de l’association sa haute carbonatation offre une finale sèche agréable. Un arrière-goût légèrement sucré provient de la saveur apaisante d’eucalyptus qui nettoie et rafraîchit le palais.

Cette bière qui donne l’impression d’être légère possède un corps bien rond. Sa haute teneur en alcool (8,5%) ajoute une sensation de chaleur.

Robe dorée nuageuse

Plantes, feuilles d'eucalyptus, levure, herbes et épices.

Eucalyptus, épices, romarin et levure belge