post
 

Notre langue est pourvue de zones spécifiquement dédiées à la perception des quatre saveurs fondamentales.

 

Sucré

Lors du maltage, la transformation de l'amidon de céréales en sucres est amorcée et se poursuit pendant le brassage. C'est le processus qui fait émerger les saveurs sucrées que vous percevez avec la pointe de la langue, mais aussi l'action de votre propre salive sur les glucides dans votre bouche.

Salé

Il est rare de détecter une saveur salée lors de la dégustation d'une bière, car l'eau utilisée par les brasseurs est faiblement dosée en sodium, afin de ne pas mettre en péril le délicat processus de fermentation

Acidité

La saveur acide perçue surtout sur les côtés de la langue, provient de composés du malt et est renforcé par la fermentation et l'emploi de certaines variétés de levures. Le gaz carbonique contribue quant à lui au développement en bouche des saveurs acides, qui peuvent évoquer subtilement celle, rafraîchissante, du citron.

Amertume

L'amertume que vous percevez à l'arrière de votre langue est une caractéristique commune à toutes les bières, mais son intensité varie beaucoup de l'une à l'autre.

C'est le houblon qui en est à l'origine.

Laisser un commentaire