Les bières d’Abbaye

Les bières d'abbaye sont des bières faisant référence à la vie monastique ou à une abbaye particulière, en activité ou non.

Parfois brassées jadis sur place par les moines, il peut s'agir aussi d'une licence délivrée à un brasseur par une communauté monastique, ou de la référence à une abbaye disparue. Toutefois, quelques bières sont aujourd'hui encore brassés au sein d'une abbaye. C'est le cas pour les bières produites par les moines trappistes.

Si la Belgique est le pays de référence en la matière, des bières d'abbaye sont aussi brassées en France, aux Pays-Bas, en Autriche et en Allemagne mais aussi aux États-Unis et au Canada.

Les origines de la bière d’abbaye

Au Viè siècle, Benoît de Nursie rédige une règle monastique de 73 chapitres pour favoriser le communautarisme, la vie pratique et la spiritualité. L’une des règles consiste à offrir le gîte et le couvert à quiconque en a besoin. Les moines vont proposer à la vente des bières brassées sur place aux visiteurs et pélerins. Très rapidement, la bière devient le symbole de leur hospitalité et de leur savoir-faire. Au IXè siècle Charlemagne décidera que tous les monastères se doivent d’avoir une brasserie.

La place de la bière chez les moines est si importante que certains monastères avaient une ration quotidienne de 5 litres par moine, et il était fréquent d’en trouver dans les hôpitaux puisque la bière était considérée comme remède.

Les Bières belges d'Abbaye reconnue

Une bière belge d'Abbaye reconnue est une bière belge jouissant d'une protection collective soumise à certaines conditions et ne pouvant être utilisée que par les membres de l’Union des Brasseries belges.

Cette protection se matérialise sous la forme d'un logo apposé sur l'étiquette de chaque bière belge d'abbaye reconnue. Actuellement une bonne vingtaine de marques de bières d'abbaye sont reconnues sur un total d'une cinquantaine de marques de bières d'abbaye brassées en Belgique.

Ce logo représente un verre de bière devant un vitrail stylisé surmonté par l'inscription bilingue Bière belge d'Abbaye reconnue - Erkend belgisch Abdijbier.

Pour les bières d’abbaye existantes au moment du dépôt de la marque soit avant le 12 juillet 1999, les brasseurs n’utiliseront la marque collective que quand les trois conditions suivantes seront remplies :

Il y a un lien avec une abbaye existante ou n’existant plus actuellement.

La brasserie doit payer des royalties destinées au financement d’œuvres caritatives ou culturelles en vue de préserver le patrimoine culturel de l’abbaye et liées à l’abbaye ou à une institution si l’abbaye n’existe plus.

L’abbaye ou l’institution existante exerce un droit de contrôle en matière de publicité.

Pour les nouvelles bières d’abbaye (commercialisées à partir du 12 juillet 1999.

Soit la bière est brassée dans une abbaye existante non-trappiste ou une abbaye existante fait brasser sous sa responsabilité et en licence la bière dans une brasserie laïque et aide à commercialiser la bière

Soit la bière est brassée par une brasserie laïque ayant un lien juridique via un contrat avec une abbaye existante pour l’emploi de son nom. La commercialisation est faite par la brasserie laïque qui doit payer des royalties à l’abbaye ou à l'ordre concernés qui doit soutenir des œuvres caritatives et doit être basé sur un fond historique (l’abbaye en question doit avoir existé dans le passé et doit avoir brassé) et l’abbaye exerce un droit de contrôle en matière de publicité.

Il existe aujourd'hui 23 marques de bières belges d'abbaye reconnues et plus de 90 bières différentes.

Seules deux bières d'abbaye reconnues sont actuellement brassées et produites dans des brasseries situées au sein même de l'abbaye mère ou de leurs ruines réaménagées. Il s'agit des bières du Val-Dieu à Aubel et de l'Abbaye d'Aulne à Gozée.

Abbaye d'Aulne

Brasserie du Val de Sambre

Située dans la Région wallonne de Belgique, dans un site connu comme la Vallée de la Paix le long de la Sambre, l’Abbaye a été fondée par l’abbé Landelin de Crespin en 657. L’abbaye était initialement un monastère bénédictin et est devenue postérieurement, en 1147, une abbaye cistercienne.

Comme dans beaucoup d’autres abbayes belges, les moines cisterciens brassent leurs propres bières depuis le Moyen-Âge. L’abbaye doit nourrir près d’un millier d’abbés et de moines. Les bières fortes Blonde, Brune ou Triple étaient servies à l’occasion d’événements spéciaux. Les bières plus légères étaient réservées à la consommation quotidienne.

En 1752, un incendie détruisit la brasserie qui fut reconstruite en 1796. En 1849, la brasserie va cesser ses activités. Près de 100 ans plus tard, des laïcs furent autorisés à produire de nouveau les bières de l’abbaye d’Aulne. La Brasserie de l’Abbaye d’Aulne relance les activités brassicoles en 1950. Aujourd’hui, la brasserie produit les fameuses bières belges de l’abbaye d’Aulne selon la tradition ancestrale de ses fondateurs, les moines cisterciens.

Depuis juin 2000, les bières d'abbaye sont à nouveau brassées au sein du site des ruines cistériennes de l’Abbaye d’Aulne et plus particulièrement dans les anciennes écuries datant du XVIIe siècle qui furent restaurées dès 1998.

La bière Abbaye d’Aulne se décline en cinq variétés

Abbaye d'Aulne Blonde 6 %

Bière blonde d’abbaye refermentée en bouteille.

De robe dorée, cette bière se distingue par des saveurs houblonnées légèrement fruitées et par un corps léger et harmonieux.

Dégustation: Bière complexe avec de délicats tons fruités et un bon arôme houblonné. Goût léger en bouche sur la langue et corps complexe et ferme qui s’harmonise parfaitement avec les notes d’alcool. Une bière avec beaucoup de finesse et d’élégance et une persistance exquisément longue.

Amertume moyenne

Température idéale de consommation: 8°C
Food pairing: Fromages à pâte dure, viandes rouges, moules.

Abbaye d'Aulne Brune 6%

Bière brune d’abbaye refermentée en bouteille.

De robe foncée, cette bière restitue des arômes caramélisés, nettement épicés et procure une saveur douce-amère très agréable.

Dégustation: Au nez, on perçoit d’évidentes notes maltées et grillées avec une touche de noix. Le goût est clairement épicé et est marqué par une douceur moelleuse. Le houblon se maintient discrètement en arrière-plan et le corps de malte se distingue gracieusement.

Amertume légère

Température idéale de consommation: 8°C
Food pairing: Plats épicés et aigre-doux.

Abbaye d'Aulne Ambrée 6%

Bière ambrée d’abbaye refermentée en bouteille.
Bière belge traditionnelle de printemps, c’est l’alliance parfaite entre des saveurs houblonnées et les notes d’alcool de la Blonde 6°, et la saveur épicée et douce de la Brune 6°.

Dégustation:La couleur or cuivrée possède une profondeur qui ne peut être obtenue que par le mélange ingénieux de malts caramélisés. Elle dégage une intense odeur à caramel, avec un léger bouquet de houblon. Elle a une très grande présence en bouche. Les corps du malt et le houblon sont exubérants et impressionnants au palais. L’acide carbonique délicatement intégré assure une texture très crémeuse. Elle possède une persistance, avec arôme à alcool, étonnamment sèche.

Amertume moyenne

Température idéale de consommation: 8°C
Food pairing: filet d’agneau grillé ; fromages comme le brie ou le bleu.

Abbaye d'Aulne Premier Cru 9%

Bière blonde d’abbaye refermentée en bouteille.

Fruit de passion et de savoir, cette bière se caractérise par une palette de saveurs fortes et subtiles.

Cette bière possède une certaine rondeur, un corps riche et un caractère affirmé qui la place au top des bières d’abbaye.

Dégustation: Ses arômes rappellent le xérès et l’anis. En bouche, elle se caractérise par une grande corpulence composée de doux arômes caramélisés. Sa complexité aromatique et son puissant corps assurent une fin exubérante et durable.

Amertume moyenne

Température idéale de consommation: 8°C
Food pairing: Produits de la mer, mets fins.

Abbaye d'Aulne Cuvée Royale 9%

Bière brune d’abbaye refermentée en bouteille.

De robe légèrement cuivrée, cette bière au goût intense et caramélisé se distingue par une palette de saveurs délicieuses et d’arômes puissants et épicés.

Cette bière ravira tous les amateurs de brunes fortes.

Dégustation: Un chatouillement caractérisé par une odeur caramélisée de café et de rhum envahit le nez. Son goût est dominé par un corps intense où s’allient des notes de caramel et une touche discrète de houblon. L’arrière-goût est intense et persistant.

Amertume moyenne

Température idéale de consommation: 10-12°C
Food pairing: Plats raffinés, foie gras, magret de canard.

La brasserie produit aussi les bières faisant référence à l'Abbaye d’Heylissem qui sont des bières d’ Abbaye mais ne pouvant arborer le logo des bières d'abbaye reconnues.

Abbaye de Bonne-Espérance

Brasserie La Binchoise

La Bonne-Espérance est une bière belge d'abbaye. Elle tire son nom de l'abbaye de Bonne-Espérance en Belgique. Jusqu'en décembre 2014, cette bière était fabriquée par la brasserie Lefebvre, à Quenast. Depuis janvier 2015, la Bonne-Espérance est un produit de la brasserie La Binchoise, brasserie artisanale fondée à Binche en Belgique. Ses origines remontent au XIX? siècle, mais la production a seulement redémarré en 1989.

C'est une brassée à l'ancienne, au feu de bois, avec un houblonnage à cru et une refermentation en bouteille et en chambre froide. C'est une bière blonde, dorée, d'une grande finesse aromatique.

Abbaye de Bonne-Espérance

Robe cuivrée… Une mousse blanche et généreuse vient napper l’ensemble harmonieusement.

Le nez de la Bonnes Espérance se distingue par des arômes maltés, de fruits confits et de levure.

Dès la première gorgée, la Bonne Espérance exprime la douceur du sucre candi et du miel renforcés par la chaleur de l’alcool bien présent et une amertume douce. Légère et agréable, elle se distingue de bon nombre de bières d’abbaye par une grande buvabilité

La Bonne Espérance se déguste à l’apéritif, accompagnée de petits cubes de fromage…

Abbaye de Forest

Brasserie de Silly

L'abbaye de Forest est, comme son nom l'indique, une bière d'abbaye brassée autrefois selon le respect de la tradition initié par les abbesses bénédictines et les brasseurs de l’Abbaye de Forest. Aujourd’hui elle est brassée dans le respect des traditions, par la brasserie de Silly.

La Brasserie de Silly est une brasserie artisanale située à Silly dans la province de Hainaut. La brasserie est fondée en 1850 dans une ferme appelée la Cense de la Tour. Elle s'appelle alors la brasserie Meynsbrughen. Cette entreprise est toujours restée au sein de la même famille depuis six générations. En 1947, l'activité brassicole finit par supplanter l'activité agricole. L'entreprise ne produit alors que des bières à haute fermentation.

Abbaye de Forest 6.5%

Versée dans un verre, elle dévoile une robe dorée avec une épaisse mousse blanche dégageant des arômes fruités et maltés.

En bouche, on y retrouve des saveurs équilibrées et fruitées dans un ensemble légèrement amer, savoureux et rafraîchissant.

Son corps est moyen, sa texture huileuse et sa carbonatation modérée pour un final malté.

Abbaye St Martin de Tournai

Brasserie de Brunehaut

L'histoire de la brasserie remonte à 1096, en pleine période de peste noire et de famine à Tournai. En ces temps où l'hygiène est très approximative, la bière est déjà connue pour être plus sure que l'eau. Pour venir en aide à la population, promouvoir la santé publique et compenser l'aide humanitaire déficiente de la Rome lointaine, l'évêque Radbot demande le droit de brasser et de fonder l'abbaye de Saint-Martin.

L'activité de la brasserie de l'abbaye de Saint-Martin se poursuit pendant les multiples guerres et périodes troublées sans interruption notable jusqu'en 1793 où, durant la Révolution française une grande partie de l'abbaye, dont son église et sa brasserie furent détruites. Heureusement, les documents importants de l'abbaye ont échappé aux révolutionnaires saccageurs. C'est ainsi que les « secrets » des recettes des bières de Saint-Martin ont été retrouvés.

En 1890, pendant la période prospère qui suit la révolution industrielle en Belgique, ces indispensables recettes permettent à la bière de l'abbaye de Saint-Martin de ressusciter à la brasserie Brunehaut. Ce sont plus de quarante bières qui verront ensuite le jour à la brasserie de Brunehaut au cours du siècle suivant. En 1990 la capacité de la brasserie double grâce à la nouvelle salle de brassage construite à 2 km du site d'origine, dans un bâtiment flambant neuf.

Abbaye de St Martin Blonde

À l'oeil : Robe paille et dorée, mousse bien dense lors de débouchage, ensuite remontée delicate des bulles.

Au nez : Pointu, vivacité et nervosité, fermentaire avec touche rappelant un fromage à pâte fleurie.

En bouche : Attaque ronde, équilibrée et pleine. Milieu de bouche floral, élégant et sans détour, presque déminin.

Jolie présence d'amertume noble en finale.

Jolie bière pour accorder avec des fromages à pâte dure ou certains bries et camemberts affinés à coeur.

Abbaye de St Martin Triple

À l'oeil : Robe plus soutenue, vieil or. Jolie tenue d'un beau cordon de mousse danse et fine.

Au nez : Premier nez marqué pour le fruit confit et touche de miel et d'accacia et bien soutenue par ce côté fermentaire qui empêche l'excès d'impression de sucrosité.

En bouche : Attaque souple, ronde et pleine. Riche. L'impression d'une gourmandise passe devant le côté désaltérant. Bière de dégustation bien plus que bière de soif. A réserver pour le plaisir au coin du feu de bois, fromage de Chevre au four avec une pointe de sirop de Liège. Gourmands : A vos papilles ! 

Abbaye de St Martin Brune

À l'oeil : Robe foncée acajou et soutenue. Mousse légère avec une persistance moyenne.

Au nez : Premier nez lactique et fromagé. Ensuite, café et torréfaction. Touche de cassonade chauffée, sucre de canne et rhum.

En bouche : La bouche suit très bien le nez, le torréfié, le grillé. Le côté caramel est bien là mais pas à l'excès. Derrière une jolie fraicheur équilibre l'ensemble.

Food pairing : Accompagne avec plaisir une viande avec une sauce aigre douce, canard à l'orange,...

Abbaye de Termonde

Brasserie de Block

L'abbaye des Saints-Pierre-et-Paul de Termonde est une abbaye toujours vivante située à Termonde, en Belgique, dans la province de Flandre-Orientale. Elle fut fondée en 1837 par Dom Veremundus D'Haens, moine bénédictin natif du lieu. La bière de l’Abbaye est désormais produite par la Brasserie de Block.

La Brasserie De Block est une brasserie située à Peizegem en province du Brabant flamand . L'entreprise actuelle est fondée en 1887 par Louis De Block qui était meunier et agriculteur. Ensuite le fils Alfons puis le beau-fils de ce dernier Paul Saerens perpétuent la tradition de cette brasserie familiale.

Elle produit, entre autres, la bière Abbaye de Termonde, les trois bières Satan et la Kastaar.

Abbaye de Termonde 8 %

Une bière blonde hautement fermentée, faite avec les ingrédients les plus délicats et brassée dans le respect des traditions monastiques. Son goût fruité, profondément corsé, provient d’un fin et noble bouquet de houblon belge et d’herbes aromatiques.

Température idéale de consommation: 8 - 10°C

Abbaye d'Affligem

Brasserie Affligen - Alken-Maes (Heineken)

Nées en Belgique en 1074, les bières d’Affligem sont des bières d’Abbaye issues d’un savoir-faire, de recettes et d’une exigence qui ont traversé les siècles. Encore aujourd’hui, les moines sont les garants du goût et approuvent chaque année les recettes avec soin. Les bières Affligemsont d’ailleurs toujours brassées dans une petite brasserie à quelques kilomètres de l’Abbaye.

La Brasserie De Smedt crée en 1790, est située à Opwijk dans la province du Brabant flamand Elle produit, entre autres, les bières d’abbaye Affligem et Postel.

Entre 2000 et 2003, la brasserie De Smedt est progressivement prise en charge par le groupe brassicole Alken Maes, faisant partie du goupe Heineken et devient la brasserie Affligem

Affligem Blonde 6.7%

A consommer entre 4,6° et 10°, Affligem Blonde allie une jolie rondeur au goût fruité et une délicate amertume, parfaitement équilibrée.

Une bière idéale pour l’apéritif, qui accompagnera également les fruits de mer, les grillades ou des plats épicés.

Affligem Cuvée Carmin 5.2%

Riche en malt, AffligemFruits Rouges est pleine de gourmandise avec sa belle couleur rouge carmin, ses saveurs fruitées aux arômes naturels de fraise, de framboise et de cerise.

Affligem Cuvée Florem 6.7%

Dans sa robe blonde et cuivrée, la cuvée Florem offre un harmonieux mélange de saveurs de fleurs de sureau et de notes houblonnées.

Affligem Tripel 8.5%

Dans la tradition de bières triples de Belgique, la Tripel est riche, aux saveurs de fruits confits, accompagnées de jolies notes d’amertume et d’une pointe d’acidité.

Affligem Cuvée Légère 4.6%

Une bière plus légère en alcool , aux notes délicatement fruitées, apportées par ses houblons aromatiques soigneusement sélectionnés. Affligem Cuvée Légère, la plus rafraîchissante des bières d’Abbaye.

Affligem Ambrée 6.7%

Derrière ses reflets cuivrés, Affligem Cuvée Ambrée révèle une délicate amertume, résultat de l’alliance de notes épicés et biscuit caramel. En bouche, aux saveurs intenses de malt s’ensuivent des saveurs fruitées et épicées pour un final tout en douceur avec une légère acidité.

Affligem 0.0%

Une bière avec 0,0° d’alcool, qui allie des notes délicatement fuitées à la légère amertume de ses houblons aromatiques.

Abbaye d'Averbode

Brasserie Huyghe

L’abbaye d’Averbode est un monastère prémontré situé dans la section Averbode, en Belgique, dans la province du Brabant flamand. Elle est fondée en 1134 puis connaît une croissance rapide durant les XIIè et XIIIè siècles, tant au niveau agricole qu'au niveau des responsabilités pastorales .

La bière de l’Abbaye est brassée par la Brasserie Familiale Huyghe est située à Melle dans la province de Flandre-orientale.

On retrouve au moins depuis 1654 la trace certaine d'une activité brassicole au lieu-dit Appelhoek à Melle. En 1906, la brasserie locale est reprise par Léon Huyghe qui y est entré quatre ans plus tôt. L'entreprise s'appelle alors la brasserie Den Appel (La Pomme en français) faisant référence au lieu-dit Appelhoek. Son fils et son gendre succèdent à Léon en 1925. La brasserie produit alors essentiellement des pils. En 1936, la brasserie est rebaptisée Brasserie Léon Huyghe.

Jean de Laet, mari d'une petite-fille de Léon Huyghe, arrive dans l'entreprise dans les années 1980 et lance la brasserie dans la production de bière de fermentation haute.. Sont alors commercialisée des bières qui s'appellent Artevelde, Minty (bière verte à la menthe), Poiluchette, Guillotine (sortie pour le bicentenaire de la Révolution française). Le 26 décembre 1989, la Délirium Tremens est brassée pour la première fois. Cette bière fit la renommée de la brasserie. De nouveaux produits sont régulièrement créés : Floris, Mongozo, etc

En 2005, la brasserie a fêté ses 350 ans. La capacité actuelle de la brasserie est de 148 000 hectolitres. Elle est actuellement en phase d’extension et atteindra bientôt les 300 000 hectolitres.

Averbode 7.5%

La bière Averbode possède une robe jaune dorée avec un col de mousse fin avec un nez fruité de pommes vertes, un brin sucré aux arômes subtils de houblon. La bière Averbode à un palais Franc, rempli de douceur maltée et de caractère houblonné. Son arrière-bouche est frais, puissant et amère.

A déguster à une température de 6°C.

Abbaye St Bernard de Bornem

L’abbaye Saint-Bernard de Bornem est un monastère de moines cistérciens situé à Bornem en province d’Anvers. Fondée en 1836 l’abbaye est toujours en activité.

Les bières de l’Abbaye est brassée par la Brasserie Van Steenberge implantée à Ertvelde

Elle produit surtout des bières de haute fermentation. 70 % de cette production est exportée, principalement en Italie, aux Pays Bas, en Espagne et aux Etats-unis.

Bornem Triple 9 %

La Bornem Triple est une bière d’abbaye “vivante” de 9% volume d’alcool, qui après sa première fermentation, continue à évoluer lors de la seconde fermentation dans la bouteille ou dans le fût. Les triples d’abbaye sont en général de couleur blonde ou légèrement ambrée. La Bornem Triple possède un goût riche et houblonné et dispose d’un excellent équilibre entre le sucré et l’amertume. Les senteurs agréables et le magnifique col de mousse rendent cette bière exceptionnelle et unique en son genre. La Bornem Triple est une bière puissante que l’on déguste comme déssert ou apéritif. D’autres amateurs aiment la boire avec des moules ou des fruits de mer. Cette bière d’abbaye se marie également parfaitement avec un plateau de fromages.

Bornem Double

Cette douce bière double de couleur marron foncé et chaude avec des touches rouge bordeaux, possède un goût fruité et un arrière-goût houblonné. Son col de mousse solide, riche et crémeux vient couronner le tout. Peu d’autres bières doubles arrivent à égaler cette Bornem Double. Cette bière double brune est souvent servie avec des plats de viande, comme des steaks, de la viande grillée, du gibier ou même des saucisses.

Abbaye d' Ename

Brasserie Roman

Au dixième siècle, l’Escaut formait la frontière entre le royaume de France et l’empire germanique. Ename était un lieu stratégique et en 1063, une abbaye bénédictine y a été érigée. C’est à cette époque qu’ont commencé les premières activités brassicoles. L’abbaye est devenue le centre névralgique d’Ename et, jusqu’au 18e siècle, l’abbaye et ses alentours fourmillaient d’activités. Elle a malheureusement été détruite pendant la Révolution française et il n’en reste que des ruines...

Mais l’héritage brassicole n’a pas disparu. Avec passion, savoir-faire et dans le respect de la tradition médiévale des Bénédictins, la brasserie Roman produit cinq bières d’abbaye, chacune ayant son propre caractère.

Ename Blonde 6,6 %

Nez/arômes : Malt sucré, touches de fruits tropicaux (banane) et d’agrumes (orange), impressions de houblon, légère touche minérale.

Bouche : Saveur audacieuse, agréable perlage, belle attaque maltée suivie par une touche fruitée et légèrement amère, à nouveau une note minérale, une belle finale sèche.

Température idéale de consommation: 6-8°

Foodpairing : Porc rôti, Osso Buco, poisson

Ename Pater 5,5 %

Nez/arômes : Nez frais agréable avec des nuances de houblon et de malt ; un léger parfum d'herbes fait son apparition.

Bouche : Rafraîchissante, touches de malt et d'herbes, belle amertume entremêlée, finale courte et sèche.

Température idéale de consommation: 6-8°

Foodpairing : Curry oriental épicé, cabillaud en croûte d'herbes et de moutarde

Ename Dubbel 6,6 %

Nez/arômes : Parfum alléchant du malt sucré et du caramel, suivi par les fruits sombres et une agréable touche de chocolat noir.

Bouche : Pleine et onctueuse, malt sombre, impressions de chocolat amer et de fruits sucrés (figues, raisins secs noirs...), légère touche de levure, finale sèche surprenante.

Température idéale de consommation: 6-8°

Foodpairing : Les grands classiques de la cuisine flamande (carbonnades,....), fromage

Ename Triple 8,5 %

Nez/arômes : Notes fruitées (pêche, pomelo…) et miel, levure, malt sucré, notes douces de houblon, légère touche minérale.

Bouche : Pleine et onctueuse, à nouveau des touches fruitées (pêche, banane...), présence prédominante et sucrée de malt, de houblon tendre, levure belge et une finale longue avec une poussée d'alcool douce.

Température idéale de consommation: 6-8°

Foodpairing : Coquilles Saint-Jacques, poisson, volaille, fromage

Ename Rouge 6 %

Nez/arômes: arômes fruités (fruits rouges mûrs) et épicés, caramel, malt sucré, levure.

Bouche: ronde, aux saveurs de malt sucré légèrement onctueux, touches fruitées, caramel, une acidité à peine perceptible, une amertume très douce.

Température idéale de consommation: 6-8°

Foodpairing : Pâté de gibier et gelée de myrtilles, tajine, kefta et raisins secs, pain d'épices, glace au spéculoos, Ossau-Iraty

Abbaye de Floreffe

Brasserie Lefebvre

L’abbaye de Floreffe est fondée en 1121 par Norbert de Gennep (fondateur de l’ordre des Prémontrés) à la demande des comtes de Namur.

Pendant près de deux siècles, l’abbaye, richement dotée par les comtes de Namur fait preuve d’une étonnante vitalité en fondant, notamment, sept hôpitaux et hospices, quatre abbayes, dont une en France, une en Allemagne et même, une en Terre Sainte, huit couvents de femmes et le prieuré de Leffe qui deviendra également une abbaye.

Le moulin-brasserie date du XIIIème siècle. Il est le plus ancien bâtiment industriel conservé entier en Belgique. Meunerie et brasserie y ont toujours coexisté. En 1672, l’abbé de Floreffe obtint de Charles II Roi d’Espagne, la seigneurie de Floreffe. Il acquit par la suite les droits seigneuriaux sur le moulin et la franche brassine.

Terrible pénitence :

La consommation de la bière était fixée sur la base d’une mesure de bière à chaque repas du midi et du soir. Une « terrible » punition frappait les moines qui par trois fois arrivaient en retard au réfectoire : la bière leur était supprimée.

Aujourd'hui les bières Floreffe sont brassées par la brasserie Lefebvre, brasserie familiale fondée en 1876 et située à Quenast.

Floreffe Triple 8 %

La "Floreffe Triple" présente une robe blonde-ambrée et une mousse crémeuse. Elle offre un nez très original, qui joue sur les notes boisées et épicées (girofle, vanille), mêlées à celles, fruitées de la pomme reinette bien mûre. Ces arômes se retrouvent en bouche dans un écrin de malt et une fine amertume. Bière puissante et équilibrée, elle se termine sans lourdeur sur des notes de calvados, de caramel et de réglisse..

Foodpairing Volailles, Foie Gras, Saumon, Fromages (type comté)

Floreffe Blonde 6,3 %

L’attaque en bouche est puissante et fraiche. L’utilisation de sucre candi induit une fin de bouche moelleuse et persistante. Le final réglissé et la post-amertume légère en font une bière équilibrée et accessible. Inspirée du savoir-faire des moines de l’abbaye de Floreffe, la méthode de brassage est dénuée de filtration pour offrir une bière toute en nuance et munie d’une véritable personnalité.

Foodpairing : Volailles, Asperges chaudes, fromages doux et crèmeux, Salade de fruits

Floreffe Double 6,3 %

L’attaque est ample avec une pointe d’acidité qui fait remonter les notes torréfiées apportées par les malts spéciaux. Le goût de malt est très présent en bouche. La fin de bouche est particulièrement longue, essentiellement acide avec un soupçon d’âcreté et une faible post-amertume. Servie froide, les arômes d’épices seront fortement dominants alors que servie à température de cave, ils laisseront la place aux notes grillées et biscuitées. A découvrir et redécouvrir.

Foodpairing : Gibier, Viande rouge grillée, Mousse au chocolat

Floreffe Brune Prima Melior 8 %

Conjuguant avec habilité les arômes d’anis, de réglisse, de torréfaction et de fruits blancs, son nez est d’une richesse et d’une finesse rarement égalée. La puissance des ingrédients est libérée dès l’attaque, traduite par des saveurs de café et de fèves de cacao grillées. La bouche est robuste, chaude mais pas liquoreuse, sur fond d’une légère âcreté apportée par malts torréfiés. Avec son taux d’alcool contenu, sa fin endurante et sensiblement acide, la Floreffe Prima Melior est une bière de connaisseur, richement fournie tout en restant accessible. Conservée dans de bonnes conditions, les notes anisées font place aux notes boisées, voire madérisées, un must pour les amateurs de vieilles bières.

Foodpairing : Gibier, Viande rouge grillée, Côte d’agneau, Crème brûlée

Abbaye de Grimbergen

L’Abbaye de Grimbergen est construite en 1128 par Saint Norbert de Xanten (fondateur de l’ordre des prémontrés, détruite en 1142 puis reconstruite grâce à des dons. Elle est de nouveau détruite en1566 , puis les Prémontrés y reviennent en 1585 et c'est en1629 qu'ils entreprennent une grande restauration et la construction de la brasserie. Symbole de la renaissance de l'abbaye, l'emblème du phoenix est choisi en 1629 , ainsi que sa devise (devenu le son slogan de la bière) : Ardet nec consumitur (litt. « elle brûle mais ne se consume pas »).

La marque spécifiquement baptisée Grimbergen est lancée en 1957 , à la veille de l’exposition universelle belge, par la Brasserie Maes, afin de compléter sa gamme, principalement constituée de pils

Elle est produite et commercialisée par Alken-Maes (Groupe Heineken) notamment en Belgique et aux Pays-bas et par Kronenbourg SAS (Groupe Carlsberg) pour la France et les Etats-unis

En 2020, l’Abbaye de Grimbergen reproduira une bière au sein de sa micro-brasserie qui produit 10 000 hectolitres par an. Les deux autres producteurs ayant une production combinée d'environ 300 000 hectolitres par an.

Grimbergen Blonde, 6,7 %

Robe brillante à la couleur jaune d'or et aux reflets ocres. Mousse dense et abondante couleur crème.

Dominance de fruits mûrs et d'épices. Se révèlent également des odeurs de miel, de réglisse et de fruits macérés mêlées à des notes de houblon floral.

Bière intense alliant saveurs sucrées et amertume. Aux arômes dominants d'ananas, de fruits macérés et à ceux plus subtils de rhum brun et réglisse viennent s'ajouter des notes d'épices dont le caractéristique clou de girofle.

Bière bien persistante avec des arômes d’épices et de fruité et des notes d’amertume, de levure et de réglisse

Foodpairing : Charcuteries, Viandes rouges, fromages affinés

Grimbergen Ambrée, 6,5 %

Robe acajou, brillante et mousse abondante couleur crème de café

De forts parfums de caramel et de réglisse se mêlent à des odeurs plus subtiles de fruits rouges, de Malaga et de fumé, ainsi qu'à des notes de pruneaux et malt torréfié.

Bière intense à l'amertume prononcée. Aux dominantes de réglisse et de caramel viennent s'ajouter des arômes de malt torréfié, d’orange amère, de fruits mûrs et de pruneaux macérés.

Persistance de malt torréfié, de la réglisse et du Malaga. Développement de l’amertume et du sucré.

Foodpairing : Charcuteries, Viandes rouges, fromages affinés

Grimbergen Blanche, 6 %

Robe jaune claire opalescente surmontée d'une belle mousse crémeuse.

Dominance d'épices et de fruits mûrs à laquelle s'ajoutent des odeurs d'agrumes, de coriandre et de girofle ainsi que des notes florales et vanillées.

Bière à l'amertume fine équilibrée par sa saveur légèrement acidulée. Les arômes d'agrumes, de bergamote, de coriandre et de fruits jaunes qui s'en dégagent lui donnent son goût fruité et épicé.

Persistance du fruité (agrumes) et des notes d’épices.

Foodpairing : Poissons et fruits de mer, Salades & Crudités, Desserts fruités

Grimbergen Pale Ale 5,5 %

Mousse onctueuse et généreuse, couleur crème.
Robe de couleur dorée aux reflets jaunes.

Odeur intense avec dominance d’arômes houblonnés et d’agrumes (pamplemousse, citron vert) et de fruits tropicaux. Odeur de fruits mûrs, d’épices et notes de malt. 

Bière houblonnée et rafraîchissante. Bel équilibre entre les arômes dominants de fruits tropicaux et les notes d’épices (clou de girofle) et de malt. Bière légère,  alliant fraîcheur et richesse aromatique apportée par les houblons (Citra, Simcoe et Centennial). Fine pétillance.

Persistance des notes d’agrumes, de fruits tropicaux, et d’épices.  

Foodpairing : Charcuteries, Viandes rouges, fromages affinés

Grimbergen Rouge 6 %

Mousse rosée et robe grenat brillante aux reflets pourpres.

Intense parfum de fruits rouges auquel s'ajoutent les typiques notes épicées des Grimbergen.

A l'intensité prononcée, Grimbergen Rouge offre un bon équilibre entre saveurs sucrées, fine amertume et légères notes d'acidité. Se révèlent des arômes de fruits rouges à dominante de fraise ainsi que des notes d'épice et de réglisse.

Arrière goût complexe On retrouve les arômes fruits rouges, épices avec une note de fraîcheur en plus.

Foodpairing : Tartines et bouchées apéritives, Salades, Desserts fruités

Grimbergen Kriek, 6 %

Robe rouge cuivrée et mousse légèrement rosée.

Un intense parfum fruité de cerise, mûre et griotte s'associe à de plus subtiles notes d'amande et d'épices.

Bière équilibrée alliant saveurs sucrées, fine amertume et légère note d'acidité. Les arômes de cerise charnue et juteuse qui s'en dégagent lui donne son intense goût fruité, relevé par de fines notes d'amande et d'épices.

Persistance des arômes de cerise, relevés d’une note poivrée.

Foodpairing : Chips de légumes, Viandes rouges, Desserts chocolatés

Grimbergen Héritage de l'Abbaye 8,5%

Robe brillante, de couleur jaune d’or avec des reflets cuivrés.

Intensité forte et complexe à dominance d’épices (poivre, sauge).

Bière riche en saveurs avec un bel équilibre entre les épices, les notes herbales et le malt.

Persistance des notes de caramel et de la fraîcheur des épices.

Foodpairing : Charcuterie, fromages affinés, desserts fruités

Grimbergen triple d’abbaye 8 %

Robe brillante, de couleur jaune d’or avec des reflets ocres.

Intensité forte, complexe avec une dominance d’épices (coriandre et girofle) accompagnée de notes florales.

Une bière complexe, au goût puissant qui offre des arômes d’une grande richesse.

Persistance des notes fruitées avec une pointe d’amertume équilibrées par la fraîcheur de la coriandre.

Foodpairing : Produits de la mer, Volailles, plateaux de fromages

Grimbergen 0,0 %

Robe dorée foncée à la mousse abondante et onctueuse.

Dominance de fruits jaunes mûrs et d’épices.

Un brassin rond qui combine saveurs fruitées, notes épicées et amertume.

Un arrière-goût persistant avec des notes épicées et fruitées, associé à une douceur subtile.

Abbaye de Herkenrode

Brasserie Cornelissen

L’abbaye de Herkenrode était un monastère de religieuses cistéciennes situé à Kuringen, au coeur de la province de Limbourg. A l’origine, une abbaye fut fondée en 1182, et fut affiliée à l’Ordre cistercien en 1217

Les bières Herkenrode sont produites à Opitter par la brasserie Cornelissen avec l’accord des autorités religieuses représentant l’abbaye. Elles n'ont rien à voir avec l'ancienne abbaye cistercienne dont les moniales ne produisaient pas de bière.

C’est au début du XIXè siècle que Jan Mathiis Cornelissen, alors bourgmestre de Gerdingen (nord du Limbourg) commence à brasser dans son village. Avec Charles Vissers, agriculteur et brasseur, il fonde en 1859 la Brasserie Sint-Jozef à Opitter.

Depuis 2009, en accord avec les autorités religieuses représentant l' Abbaye de Herkenrode , il produit les bières d’abbaye. Il entreprend en 2014 d'importants travaux de rénovation et décide en 2015 que la brasserie prendra désormais le nom de la famille Cornelissen.

Herkenrode Cister Blond (6,5% vol.)

Brassée avec le moût produit à partir d’orge de printemps à deux rangs et houblonnée avec du houblon 100 % Saaz-Saaz, cette bière d’abbaye raffinée fermente en bouteille et est disponible tant en bouteille qu’en fût.Son nom, Cister, fait référence à l’ordre monacal cistercien auquel l’Abbaye d’Herkenrode s’est jointe en 1217 en tant que première abbaye de femmes des Pays-Bas.

Température de service 5-6 ° C

Herkenrode Noctis Bruin (7,0% vol.)

Cette bière, brassée avec un moût de Munich à base d’orge d’été et houblonnée avec du houblon à l’arôme anglais, a non seulement obtenu deux médailles d’or lors de la Sélection mondiale, mais a aussi été couronnée en 2016 meilleure bière brune belge lors des World Beer Awards. De plus, en 2017, elle a décroché une médaille de bronze lors de l’AIBA Australian International Beer Awards. Cette bière mondialement saluée a reçu l’appellation de Noctis, mot latin pour nuit, en référence à la couleur foncée de la bière. La Noctis est disponible en bouteille ainsi qu’en fût.

Température de service 5-6 ° C

Herkenrode Vesper Tripel (9,0% vol.)

Une bière de luxe caractérisée par sa plénitude en bouche et sa couleur d’un doré profond. Le houblon anglais donne à cette forte bière d’abbaye un arôme très spécifique. Son nom Vesper fait allusion à la prière du soir qui a lieu juste avant le coucher du soleil. Cette bière Triple est actuellement uniquement disponible en bouteille et servie, il est vrai, dans un verre luxueux. En effet, une bière aussi gracieuse demande à être bue dans un verre spécial.

Température de service 5-6 ° C

Abbaye du Mont César

L'abbaye du Mont-César est un monastère bénédictin situé à Louvain, en Belgique. Il fut érigé en abbaye en 1899 par les neuf moines venus de l'abbaye de Maredsous et qui se sont installés onze ans plus tôt à cet endroit, au milieu des ruines de bâtiments ayant hébergé l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem

Keizerberg

L'abbaye du Mont-César est un monastère bénédictin situé à Louvain, en Belgique. Il fut érigé en abbaye en 1899 par les neuf moines venus de l'abbaye de Maredsous et qui se sont installés onze ans plus tôt à cet endroit, au milieu des ruines de bâtiments ayant hébergé l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem

Keizersberg, bière d'abbaye blonde qui est une « bière à étiquette » de la Bornem Tripel

Abbaye ND de Leffe

Brasserie Artois (AB Inbev)

Au moyen âge, l’utilité d’une brasserie dans un monastère était avant tout d’ordre sanitaire. Dans l’impossibilité matérielle de vérifier si l’eau de source était propre ou non à la consommation, la communauté trouvait dans la fabrication de la bière un moyen pratique de résoudre un doute aussi crucial grâce au processus assainissant de la fermentation. On pouvait par là espérer échapper aux épidémies, de typhus notamment.

Comme les Cisterciens, les Prémontrés n’hésitaient pas à travailler de leurs mains dans les champs ou les fermes. Dès lors, un des Pères de Leffe était chargé de l’administration et du bon fonctionnement de la Brasserie. Bien vite, on transporta le moulin et sa brasserie dans l’enceinte même de l’abbaye.

La brasserie fournissait la bière nécessaire à la consommation intérieure de l’abbaye. Un établissement religieux cherchait toujours à vivre en autarcie, c’est-à-dire à produire lui même ce dont il a besoin, en circuit fermé. Pourtant, la réputation de la bière de Leffe grandissant, le Père Abbé fit parfois quelques exceptions à la règle. Comme en 1640 où il fait envoyer au curé de Loyers, de même qu’à celui de Saint Georges, trois tonneaux de bière pour leur installation dans leur nouvelle cure.

En 1952, le Père Abbé Nys rencontre Albert Lootvoet, brasseur à Overijse, et lui fait part des difficultés financières de l’abbaye. De concert avec le Père Abbé, Albert Lootvoet décide de faire revivre la tradition brassicole de l’abbaye de Leffe en respectant les procédés d’autrefois. Ainsi en 1952, une Leffe Brune est à nouveau brassée et rencontre immédiatement un vif succès. Alors que les bières de Leffe comptent déjà leurs 4 variétés avec chacune leur caractère bien précis, d’importants investissements sont nécessaires à la brasserie Lootvoet pour pouvoir répondre à la demande croissante des consommateurs. Ainsi en 1977, Albert Lootvoet reçoit le soutien financier d’une autre brasserie, la Brasserie Artois. La production passe alors de Overijse à Mont-Saint-Guibert. En 1987, alors que les Brasseries Artois et Piedboeuf fusionnent, la Brasserie Interbrew est créée. Brasserie qui aujourd’hui encore assure, en relation étroite avec les pères de l’abbaye, la production des bières de l’abbaye de Leffe dans le respect des traditions établies.

En août 2004, l’union du groupe belge Interbrew avec le brésilien Ambev a reçu une nouvelle identité : InBev. Quatre ans plus tard, InBev rachète la brasserie Anheuser-Busch (troisième groupe mondial) pour constituer désormais AB InBev, le plus grand groupe brassicole au monde.

La Leffe ou Abbaye de Leffe est une bière belge d'Abbaye reconnue, créée en 1240 par les chanoines de l'ordre de Prémontré de l'abbaye Notre-Dame de Leffe et produite par la brasserie Artois à Louvain.

Leffe Blonde 6,6 %

Robe d'un blond cuivrée coiffée d'une mousse onctueuse et persistante.

Arômes maltés puissants de céréales et de maïs ainsi que des senteurs de banane et de clou de girofle.

Saveurs de fruits, de malt, d'épices et de levure.

Bière apéritive par excellence, elle accompagne aussi avec bonheur nombre de plats et en particulier les viandes rouges, les plats aigre-doux, et les fromages à croûte fleurie (Camembert, Brie, Brillat-Savarin ou le Saint-Marcellin.)

Servez-la idéalement à 5-6°

Leffe Brune 6,5 %

Robe brune coiffée d'une fine mousse beige.

Arômes de grillé, caramel et chocolat.

Saveurs de malt grillé, de chocolat et de café.

Elle rehausse les apéritifs et se marie parfaitement aux fromages et aux plats épicés, caramélisés ou aigre-doux.

Servez-la idéalement à 5-6°

Leffe Triple 8,5 %

Jaune, dorée et nuageuse avec une mousse blanche crémeuse.

Arômes frais de houblon, de fleurs, de miel et de levure.

Saveurs de levure, d'épices, de malt, d'alcool et de houblon avec des notes de vanille et de banane.

Elle se marie à merveille avec les produits de la mer et les mets les plus fins.

Servez-la idéalement à 5-6°

Leffe Rituel 9 %

Dorée avec une belle mousse blanche.

Arômes de malt, d'épices, de houblon et de levure.

Saveurs de malt, de houblon, de céréales et de levure.

Leffe Rituel a le caractère idéal pour accompagner les mets fumés, comme la charcuterie, le fromage et les tapas.

Servez-la à 5-6°

Leffe Ruby

Rouge-ambrée avec une belle mousse couleur blanc cassé.

Arômes fruités et maltés de caramel, de fraise et de baies.

Saveurs de fruits rouges, de baies, de caramel, de fraise, de fleurs et de bois.

Leffe Ruby s’accorde à merveille avec des amuse-bouches élaborés à partir de chèvre frais et de fruits rouges ou de jambon cru et de melon.

Servez-la idéalement à 5°

Abbaye de Maredsous

Brasserie Duvel

L'abbaye de Maredsous est un monastère bénédictin situé à Maredsous, dans la commune de Anhée, en province de Namur.

La véritable tradition bénédictine se retrouve dans les différentes bières de Maredsous : la blonde avec une teneur en alcool de 6%, la brune avec une teneur en alcool de 8% et la triple avec une teneur en alcool de 10% mûrissent en cave pendant deux mois avant d’être distribuées.

Depuis 1963 les bières Maredsous sont brassées et commercialisés par Duvel Moortgat

La Brasserie Duvel est une brasserie située à Breendonk dans la commune de Puers-Saint-Amand en Belgique. Elle produit principalement les bières Duvel, Maredsous et Vedett. Elle fait partie du groupe brassicole Duvel Moortgat.

La brasserie Moortgat fut fondée en 1871 par Jan-Leonard Moortgat. Après la Première Guerre mondiale, les Moortgat nommèrent leur bière Victory Ale (« la bière de la victoire ») pour commémorer la fin de la guerre. Mais durant les années 1920, la bière fut surnommé nen echten duvel (« un vrai diable ») et la bière fut finalement renommé « Duvel ». Elle est devenue la bière vedette de la brasserie.
Duvel Moortgat brasse et commercialise les bières Duvel, la Vedett (créée en 1945 par Albert Moortgat, le fils de Jan) et la bière d'abbaye Maredsous (depuis 1963).

Maredsous Blonde 6,5 %

Bière claire et dorée avec un riche col de mousse blanc. Le bouquet est fait de miel, légèrement fumé au nez s’assortit d’une note subtile de caramel. Cette bière offre une touche d’amertume et une finale délicatement houblonnée. Le tout s’achève sur un arrière-bouche parfait.

Maredsous Brune 8 %

Bière brune-rouge avec un riche col de mousse brun clair. Le bouquet est fait de caramel et est immédiatement suivi d’un arôme torréfié sophistiqué faisant penser au moka. Cette bière est très digeste et légère, malgré son important pourcentage en alcool. Son amertume vient de son goût de noix, combiné à la saveur torréfiée des malts utilisés.

La Maredsous brune s’accordera avec un Sauté de Boeuf, des Pâtes carbonara, un Chili con carne et des fromages bleus doux.

Maredsous Triple 10%

Bière ambrée avec un riche col de mousse blanc. Son bouquet complexe de fruits, d’alcool, de notes de raisins et autres fruits secs, complété par une touche de caramel, rappelle la douceur d’un sirop. Cette bière fond littéralement en bouche, avec en arrière-plan, une douce amertume.

Testez la Maredsous triple avec une tourte au Saumon. Un vrai régal

Température de service : 8°C

Abbaye de Postel

L'abbaye de Postel, érigée vers 1135, est une abbaye norbertine située dans la commune belge de Mol, près de la frontière néerlandaise. À l'origine, en 1138, l'abbaye de Floreffe fonde un prieuré, qui n'est élevé en abbaye qu'en 1618. Après la Révolution française, en 1797 , les moines norbertins sont chassés de l'abbaye, pour n'y retourner qu'en 1847. Depuis, l'abbaye a été restaurée et abrite toujours une communauté religieuse.

L'abbaye de Postel produit la bière Postel (brassée par la Brasserie Affligem) et différents fromages. Par ailleurs, les moines exploitent un jardin botanique de plantes médicinales.

Abbaye de Postel

Cette Postel Blonde est une bière belge brassée à l'origine par l'Abbaye de Postel depuis 1611. Proposée par la même brasserie qui celle d'Affligem, une autre bière d'Abbaye bien connue, la Postel Blonde ne décevra pas les amateurs du monde entier.

A l’oeil cette bière blonde vous propose une robe dorée foncée accompagnée d'une belle mousse durable et généreuse. Le nez est typique des bières d'abbaye, avec de belles notes sur le malt, l'orange, la coriandre et la levure. La bouche, légèrement sucrée présente un beau profil épicé. Le final est sec et sur la levure. Ainsi, cette bière d'Abbaye saura combler les amateurs comme les novices. Les personnes séduites pourront même gouter la Postel Triple.

Abbaye La Ramée

L'abbaye de La Ramée, fondée vers 1215 par Héluide, abbesse de Nivelles, était située à Jauchelette, en Belgique, dans le Brabant wallon, au niveau d'une boucle de la Grande Gette. Le couvent fut au début sous l'autorité religieuse de l'abbaye de Villers-la-Ville.

L’origine d'une brasserie à l’Abbaye de la Ramée remonterait au début du XIIIè siècle L'année 1216 figure d'ailleurs sur l'étiquette.

Depuis 2006 par la Brasserie du Bocq brasse la bière La Ramée, toutefois, elle n'est pas commercialisée par cette brasserie mais par une entreprise située à Ternat

La production annuelle est de 94 000 hectolitres dont environ les deux tiers sont des bières à façon comme la Ramée , la Corsendonk et la Queue de Charrue. On y compte 45 personnes employées.

La Ramée triple 8 %

Robe ambrée de couleur feu

Senteurs houblonnées et pointes de malts évoquant le réglisse

Amertume montante et saveurs fruitées

Pour que la Ramée libère toute sa saveur, elle doit être servie à une température de 7°C.

Abbaye St Feuillien de Roeulx

En 655, Feuillien, un moine irlandais qui évangélisait la région fut martyrisé et tué sur le territoire de l'actuelle commune du Rœulx. À l'endroit de son supplice, ses disciples élevèrent une chapelle qui deviendra, en 1125 l'Abbaye de St Feuillien du Roeulx. Cette abbaye de l'ordre des Prémontrés a produit de la bière pendant plusieurs siècles jusqu'à 1796 et les suites de la révolution française

En 1873, Stéphanie Friart Rose (1841-1911) commence une activité de brasseur non loin du village du Rœulx. L'entreprise brasse dans un premier temps des bières légères telles que Rhodia Pils puis, plus tard, des bières d'abbaye suivant des recettes de l'abbaye de Saint-Feuillien toute proche. En 1920, la brasserie déménage et s'installe dans le centre du Rœulx. Actuellement, la quatrième génération de la famille Friart dirige l'entreprise en la personne de Benoît Friart qui est également le bourgmestre de la commune.

St-Feuillien Blonde 7,5 %

La robe est dorée et profonde. La mousse est fine et aérienne.

Le bouquet est très parfumé; on y distingue nettement l’influence des houblons aromatiques, ainsi que l’apport d’une note fruitée (agrumes), conférée par l’usage d’épices.

Le corps est marqué par une amertume intense mais distinctive et par une dominante maltée s’exprimant par sa plénitude en bouche. Le fini est cependant sec et houblonné. L’ensemble de ces caractéristiques en font une excellente bière digestive.

St-Feuillien Brune 8,5 %

La robe est d’un brun rubis accentué. La mousse est généreuse et persistante.

Son nez est typique : il reflète la grande diversité des ingrédients nécessaires à sa fabrication. Les notes fruitées issues de sa fermentation se marient harmonieusement avec la dominante réglisse et le caramel.

Le corps est structuré par un aspect malté soutenu.

L’amertume est le produit d’une alchimie complexe entre les houblons fins et les malts spéciaux. Ceux-ci apportent une note typique très chocolat noir. L’ensemble se distingue par une palette de sensations révélant une bière au goût tenace et à l’arôme puissant.

St-Feuillien Blonde Triple 8,5 %

La robe est particulière : couleur ambre pâle, elle révèle un caractère spécialement malté.La mousse est blanche, fine et très compacte.

Le nez est richement parfumé, offrant une combinaison unique de houblons aromatiques, d’épices et de senteurs typiques de la fermentation, très fruitées. La refermentation en bouteille lui confère une odeur unique due à la levure.

Son goût est puissant, sa tenue en bouche exceptionnelle. Elle est due autant à sa densité qu’à la garde prolongée.

Apéritive et rafraîchissante en été, savoureuse en hiver, elle s’affirme comme bière de dégustation par excellence.

St-Feuillien Grand cru

Bière extra-blonde de dégustation, refermentée en bouteille, la Grand Cru détient une personnalité puissante, quintessence des houblons les plus nobles et des arômes de fermentation les plus fins. Elle se distingue particulièrement des autres bières de la gamme par l’absence d’épices. Sa mousse est bien blanche, fine et aérienne ; elle s’éclate en dentelles.

D’une couleur blond très pâle, la robe est remarquable par sa limpidité et sa brillance.

Le nez est une cascade d’arômes de houblons parsemée de notes fruitées, alliant tout à la fois subtilité et richesse.

Au goût, la première gorgée est d’abord légère et contrastée, puis se découvre une amertume longue, pleine de nuances et flatteuse. Le caractère houblonné (majoritairement type Styrian Golding) domine l’arrière-bouche, prolongé par une post-amertume d’une belle intensité.

Abbaye des Dunes (Ten Duinen)

L'abbaye des Dunes était située à Coxyde, près de Furnes, en Belgique, en Flandre-Occidentale, depuis son origine, en 1107, comme ermitage bénédictin établi au milieu des dunes.

La St-Idelbald est une bière d’abbaye reconnue, brassée depuis 1994 par la Brasserie Huyghe située à Melle, qui se réfère à l’abbaye des dunes.

L'étiquette de ces bières représente en médaillon une tête de moine de profil et les inscriptions Abbatia de Dunis-Koksijde Anno 1138.

St-Idesbald Blond 6,5 %

St Idesbald Blonde, est une bière d'abbaye brassée par Huyghe. C'est une bière blonde dorée agrémentée d'un joli col de mousse blanc.

Le nez est assez complexe et possède des touches de genièvre, de citron vert, de coriandre et de houblon.

La bouche est fraîche, douce, épicée, avec une amertume bien équilibrée. En arrière bouche, une douce amertume vient titiller le palais !

St-Idesbald Dubbel 8 %

Une bière belge, à la robe brune foncée et aux reflets rouges, qui offre au nez de doux et agréables arômes maltés et caramélisés.

D'une belle rondeur en bouche, elle se révèle puissante, marquée par des saveurs de malts torréfiés et de café, suivies d'une amertume modérée.

St-Idesbald Tripel 9 %

Bière d'abbaye brassée par Huyghe, la bière Saint Idesbald est une bière blonde dorée avec un joli col de mousse. Au nez, on retrouve des arômes maltés, fruités avec des accents de miel, légèrement épicée. En bouche, le premier goût est entier avec une touche de miel et de poivre. L'arrière-goût a un équilibre harmonieux entre amertume et goût fruité et malté.

St-Idesbald Rousse 7 %

Une bière belge, à la robe ambrée et aux reflets rouges, qui offre au nez des arômes fruités, caramélisés, et légèrement poivrés.

En bouche, elle est marquée par des saveurs maltées et caramelisées, accompagnées d'une subtile amertume. Une bière parfaitement équilibrée.

Abbaye St Pierre de Bruges

Chaque bière d'exception a une histoire à raconter. Chaque histoire a son héros. Il en va de même pour la Steenbrugge. Le héros de cette bière est Saint Arnould, le saint patron des brasseurs. Il aurait sauvé beaucoup de vies au cours d'une période très sombre du Moyen-Âge en encourageant ses paroissiens à boire de la bière plutôt que de l’eau souillée. Ce qui lui permit non seulement de devenir « saint », mais aussi d’avoir aujourd’hui une bière brassée spécialement en son honneur. Le secret de la bière d’abbaye Steenbrugge réside dans le mélange d’épices « gruut » qui donne son goût si agréable à la bière. Cette recette poursuit la tradition depuis le Moyen-Âge. 

Steenbruge est une bière belge d’Abbaye reconnue et de fermentation haute. Elle était produite jusqu’en 2004 par la Brasserie De Gouden Boom (depuis rachetée par la Brasserie Palm) et se réfère à l’Abbaye Saint-Pierre de Bruges.

L’histoire de la Brasserie Palm commence en 1597 par la signature d’un acte de vente d’une ferme nommée « Den Hoorn » La brasserie est complètement détruite au cours de la Première guerre mondiale. Arthur Van Roy la reconstruit et l'agrandit immédiatement. Après la Seconde Guerre mondiale, Alfred Van Roy, le fils d'Arthur prend les commandes de l'entreprise en la développant.

En1974, brasserie De Hoorn prend le nom de sa bière vedette et devient la brasserie Palm. Quelques années plus tard, Jean Toye, un neveu d'Alfred Van Roy poursuit l'expansion de l'entreprise. En outre, il s'associe avec la Brasserie De Gouden Boom en 1989.

Palm Belgian Craft Brewers faisant partie du groupe Bavaria contrôle également la Brasserie Rodenbach.

La bière Steebrugge se décline en cinq variétés, et pour chaque hectolitre de bière, des royalties sont versées aux moines de l’abbaye de STEENBRUGGE, pour le financement d’oeuvres caritatives.

Steenbrugge Blonde 6,5 %

La bière d’abbaye Steenbrugge Blond est une bière blonde dorée au goût plein et chaud et à l’arôme de fermentation fruité, légèrement fumé, combinés au « gruut », mélange d’herbes subtil de Bruges. Bière de fermentation haute. Le secret de la bière d’abbaye Steenbrugge réside dans le mélange d’herbes appelé « gruut », qui donne à cette bière d’abbaye son goût délicieux. Autrefois, chaque ville possédait sa propre bière de caractère. À Bruges, ce caractère était déterminé par un mélange d’herbes que les brasseurs étaient obligés d’acheter à l’épicerie de la ville, connue sous le nom de « Gruuthuse ». Cette tradition médiévale est perpétuée dans la Steenbrugge Blond. La Steenbrugge Blond est fermentée avec un souche de levure propre, de fermentation haute, qui lui confère un arôme phénolique fumé et un caractère fruité perceptible.

Moules, sashimi, Fromage à pâte fleurie

Servir à 4°

Steenbrugge Dubbel Bruin 6,5 %

La bière d’abbaye Steenbrugge Dubbel Bruin est une bière brune ronde, au caractère malté de caramel et à l’arôme fruité, légèrement fumé, combinés au « gruut », subtil mélange d’herbes et d’épices brugeois, l’accent étant placé sur la cannelle. Bière de fermentation haute. Le secret de la bière d’abbaye Steenbrugge réside dans le mélange d’herbes appelé « gruut », qui donne à cette bière d’abbaye son goût délicieux. Autrefois, chaque ville possédait sa propre bière de caractère. À Bruges, ce caractère était déterminé par un mélange d’herbes que les brasseurs étaient obligés d’acheter à l’épicerie de la ville, connue sous le nom de « Gruuthuse ». Cette tradition médiévale est perpétuée dans la Steenbrugge Dubbel Bruin. La Steenbrugge Dubbel Bruin est fermentée avec une souche de levure propre, de fermentation haute, qui lui confère un arôme phénolique fumé, ainsi qu’un caractère fruité perceptible.

Chocolat, fromage rouge, spareribs

Servir à 8 - 10°

Steenbrugge Wit-Blanche 5 %

La bière d’abbaye Steenbrugge Wit-Blanche est une bière de froment brassée avec 40 % de froment cru et 60 % de malt. Elle offre une saveur rafraîchissante et un arôme de fermentation fruité, légèrement fumé, combinés au « gruut », subtil mélange d’herbes et d’épices de Bruges, l’accent étant placé sur la coriandre et le curaçao. Bière de fermentation haute. Le secret de la bière d’abbaye Steenbrugge réside dans le mélange d’herbes appelé « gruut », qui donne à cette bière d’abbaye son goût délicieux. Autrefois, chaque ville possédait sa propre bière de caractère. À Bruges, ce caractère était déterminé par un mélange d’herbes que les brasseurs étaient obligés d’acheter à l’épicerie de la ville, connue sous le nom de « Gruuthuse ». Cette tradition médiévale est perpétuée dans la Steenbrugge Wit-Blanche. La Steenbrugge Wit-Blanche est fermentée avec une souche de levure propre, de fermentation haute, qui lui confère un arôme phénolique aromatique, ainsi qu’un caractère fruité perceptible.

Servir à 4°

Steenbrugge Abdij Bok 6,5 %

La bière d’abbaye STEENBRUGGE Abdijbock est une bock à la robe brun-rubis, avec un caractère malté de caramel rond et un arôme de fermentation fruité, légèrement fumé. Le tout combiné au « gruut », subtil mélange d’épices brugeois, mettant l’accent sur la cannelle, qui confère à cette bock son goût délicieux. Bière de fermentation haute. Le secret de la bière d’abbaye Steenbrugge réside dans le mélange d’herbes appelé « gruut », qui donne à cette bière d’abbaye son goût délicieux. Autrefois, chaque ville possédait sa propre bière de caractère. À Bruges, ce caractère était déterminé par un mélange d’herbes que les brasseurs étaient obligés d’acheter à l’épicerie de la ville, connue sous le nom de « Gruuthuse ». Cette tradition médiévale est perpétuée dans la Steenbrugge Abdijbock. La Steenbrugge Abdijbock est fermentée avec une souche de levure propre, de fermentation haute, qui lui confère un arôme phénolique fumé, ainsi qu’un caractère fruité perceptible.

Servir à 8 – 10°

Plats de gibier, fromages vieillis, ragoûts

Steenbrugge Tripel 8,7 %

La bière d’abbaye Steenbrugge Tripel est une bière blonde dorée au malt rond, à la touche parfumée de houblon, au goût plein et chaud et à l’arôme de fermentation fruité, légèrement fumé, combinés au « gruut », mélange d’herbes et d’épices subtil de Bruges. Bière de fermentation haute. Le secret de la bière d’abbaye Steenbrugge réside dans le mélange d’herbes appelé « gruut », qui donne à cette bière d’abbaye son goût délicieux. Autrefois, chaque ville possédait sa propre bière de caractère. À Bruges, ce caractère était déterminé par un mélange d’herbes que les brasseurs étaient obligés d’acheter à l’épicerie de la ville, connue sous le nom de « Gruuthuse ». Cette tradition médiévale est perpétuée dans la Steenbrugge Tripel. La Steenbrugge Tripel est fermentée avec une souche de levure propre, de fermentation haute, qui lui confère un arôme phénolique fumé, avec un caractère fruité prononcé.

Servir à 6- 8°

Abbaye Ter Dolen

Au Moyen-Âge, le château de Ter Dolen est la propriété et la résidence d’été des abbés de l’abbaye de Saint-Trond. La premiere date mentionnée est 1282. Les abbés de Saint-Trond occupent régulièrement le château jusqu’à la Révolution française, période pendant laquelle le château est vendu à un particulier. C’est en 1994 que la brasserie actuelle s’installe et commence à brasser la Ter Dolen.

Ter Dolen Blonde 6,1 %

La première bière d’abbaye limbourgeoise fut créée à Ter Dolen en 1994. Brassée avec deux sortes de malt et deux variétés de houblon, réfermenté en bouteille. La saveur douce, ronde et désaltérante. Elue comme 3ème meilleure bière d'abbaye belge par « De Standaard » en 2010.

Ter Dolen Brune 7,1 %

Bière d’abbaye foncée de haute fermentation, brassé avec trois sortes de malt et deux variétés de houblon. Cette bière, te fermentée en bouteille, combine un goût fruité avec une saveur de biscuit et des touches de caramel. Elue meilleure Bière d’abbaye reconnue flamande et couronnée avec la médaille de bronze au « Brussels Beer Challenge ».

Ter Dolen Tripel 8,1 %

Une vraie triple pleine de malt à couleur blonde cuivre, brassée avec deux sortes de malt et deux variétés de houblon. En n’utilisant que des céréales pendant le brassage, sa saveur et renforcée et donne à cette bière une plénitude riche. Ce triple unique est réfermenté en bouteille.

Ter Dolen Armand, 7 %

Une bière blonde fruitée avec une explosion d'agrumes, résultat de houblonnage à sec avec la variété américaine Cascade. Afin de préserver autant que possible les aromes de houblon, cette bière n’est pas filtrée. Légèrement trouble et ayant un col blanc de neige, elle est servie dans un robuste verre spéciale. Au premier concours international belge de bière, « Brussels Beer Challenge », l'Armand Ter Dolen a gagné la médaille d’or. La bière a été créée en honneur du co-fondateur Armand Desplenter, le père de Mieke Desplenter, le chef actuelle d'entreprise.

Ter Dolen Wit 5,1 %

Une bière blanche brassé avec un clin d’œil à la tradition, par l’utilisation entre autre de froment malté et non-malté. La coriandre et le zeste d’orange donnent cette bière un caractère rafraîchissant avec un fin de bouche frais et légèrement aromatisé.

Abbaye de Tongerlo

L'abbaye de Tongerlo est une abbaye prémontrée située sur la commune de Westerlo, dans la province d'Anvers, en Belgique. Elle fut fondée en 1128 en l'honneur de la bienheureuse Vierge Marie par des Prémontrés venus de l’abbaye Saint-Michel d'Anvers.

L’abbaye se développe rapidement et jouit bientôt d’une excellente réputation aussi bien parmi les habitants de la région qui bénéficient des services pastoraux des prémontrésqu’auprès des autorités religieuses et civiles. 

Aux xve et xvie siècles l’abbaye atteint un âge d’or. Elle possède de vastes domaines dans tout le Brabant avec une centaine de fermes, moulins, bois et maisons de rapport.

De nos jours une librairie et une brasserie fournissent des revenus à l’abbaye. La Tongerlo est brassée par la Brasserie Haacht.

Tongerlo Blonde 6 %

Robe Couleur cuivrée et col de mousse blanc crémeux.

Bouche L’attaque est douce, l’arrière-bouche moelleuse et légèrement sèche.

Refermentée en bouteille La refermentation en bouteille est un procédé minutieux. La bonne quantité de levures de culture doit être ajoutée avant la mise en bouteille de la bière. Une fois la bière embouteillée, ces dernières sont stockées environ deux semaines dans une chambre chaude à 22 °C. Ce n’est qu’après cette période que la bière peut exprimer toute la richesse de sa palette de saveurs. Résultat : des arômes intenses de fleurs, de fruits et d’épices. Les bières refermentées en bouteilles sont préparées avec le plus grand soin et demandent le savoir-faire du brasseur. La refermentation favorise en plus la conservation (jusque 18 mois).

Evolution du goût Tout comme le vin, la saveur d’une bière refermentée en bouteille ne cesse d’évoluer et s’arrondit avec le temps.

Nous découvrons surtouts des arômes de vanille, qui se marient au fruit de la passion, à la framboise, à la myrtille, à la tomate, au thé noir, au chocolat, au café, au pain et à divers fromages.

Température de service idéale : 8°C

Tongerlo Triple 9 %

Robe Couleur jaune doré et col de mousse blanc crémeux.

Bouche Son arôme houblonné présente des notes épicées et fruitées. Sa saveur pleine se caractérise par une attaque douce, qui évolue vers une agréable amertume.

Refermentée en bouteille La refermentation en bouteille est un procédé minutieux. La bonne quantité de levures de culture doit être ajoutée avant la mise en bouteille de la bière. Une fois la bière embouteillée, ces dernières sont stockées environ deux semaines dans une chambre chaude à 22 °C. Ce n’est qu’après cette période que la bière peut exprimer toute la richesse de sa palette de saveurs. Résultat : des arômes intenses de fleurs, de fruits et d’épices. Les bières refermentées en bouteilles sont préparées avec le plus grand soin et demandent le savoir-faire du brasseur. La refermentation favorise en plus la conservation (jusque 18 mois).

Les arômes de fruits tropicaux permettent une association avec la mangue, l’ananas, la banane et le fruit de la passion, entre autres, tandis que l’arôme de raisin se marie bien avec la langoustine, le ris de veau, le crabe et le yaourt. De plus, Tongerlo Triple accompagne à la perfection le fromage, le pain, le chocolat, la langoustine, le bar et l’agneau.

Température de service idéale : 7°C

Tongerlo Brune 6,5 %

Robe Couleur brune et col de mousse blanc crémeux.

Bouche L'attaque est sucrée avec des touches vanillées et de bananes cuites. La finale se caractérise par une amertume grillée, aux notes de chocolat fondant.

Refermentée en bouteille La refermentation en bouteille est un procédé minutieux. La bonne quantité de levures de culture doit être ajoutée avant la mise en bouteille de la bière. Une fois la bière embouteillée, ces dernières sont stockées environ deux semaines dans une chambre chaude à 22 °C. Ce n’est qu’après cette période que la bière peut exprimer toute la richesse de sa palette de saveurs. Résultat : des arômes intenses de fleurs, de fruits et d’épices. Les bières refermentées en bouteilles sont préparées avec le plus grand soin et demandent le savoir-faire du brasseur. La refermentation favorise en plus la conservation (jusque 18 mois).

Evolution du goût Tout comme le vin, la saveur d’une bière refermentée en bouteille ne cesse d’évoluer et s’arrondit avec le temps. Afin de pouvoir suivre l’évolution du goût de la Tongerlo Brune, nous avons mentionné sur l’étiquette de dos la date d’embouteillage. Ainsi vous pouvez découvrir quand la bière a selon votre goût atteint sa pleine maturité.

Température de service idéale : 10°C

Abbaye du Val Dieu

D'après la légende, la vallée inhabitée était alors si hostile que la population locale l'appelait "Vallée du diable". En contradiction, les moines la rebaptisèrent alors "Vallée de Dieu", ce qui donnera plus tard son nom à l'abbaye.

L’abbaye du Val-Dieu fut fondée en 1216 par les moines de l’ordre de Cîteaux. Les activités brassicoles et agricoles étant les principales ressources des moines, il est probable que la production de bière ait débuté peu de temps après la fondation de l’abbaye.

Après huit siècles parsemés de nombreux avatars (incendies, destructions, expulsions ou abandons des moines), les bâtiments de la ferme de l'abbaye contiennent depuis 1997 une brasserie. L'élaboration de la bière actuelle se base sur les anciennes recettes des moines-brasseurs du Val-Dieu qui reste donc une bière d'abbaye.

La Val-Dieu blonde 6 %

La Val-Dieu Blonde est une bière légère et fraîche à la robe jaune et brumeuse pour une belle mousse blanche.

Au nez, elle dégage des arômes de levure, de caramel, de malt et d'épices pour des saveurs de malt, de caramel, d'épices, de fruits et de levure.

Avec un caractère convivial, c'est une bière qui se savoure aussi bien en apéritif qu'en digestif sans pour autant faire l'impasse sur l'accompagnement d'un repas.

Elle est composée de deux variétés de houblons et est très légèrement amère, extrêmement digeste et désaltérante.

La Val-Dieu brune 8 %

Cette bière colorée avec un arôme plus sévère, possède un léger piquant à la langue. Elle a également un côté café/moka qui disparaîtra à la dégustation pour laisser place à un goût de malt torréfié ni trop neutre, ni trop profond. Il s’agit d’une bière de dégustation avant tout. Bière refermentée en bouteille.


Servir entre 8°C et 12°C

La Val-Dieu triple 9 %

Elle est le résultat d’une longue fermentation, scrupuleusement suivie par le maître brasseur, avec une amertume profonde et souple aux papilles. On y reconnaîtra un houblon naturellement aromatisé avec une arrière saveur alcoolisée. Souvent associée à une gastronomie appropriée, elle se classe parmi les grandes bières des tables les plus huppées. Bière refermentée en bouteille.


Servir entre 8°C et 12°C

La Val-Dieu Cuvée 800 5.5%

Cette bière lancée en 2016 à l’occasion des 800 ans de l’Abbaye est fraîche, légère et de couleur claire. Avec son goût houblonné dû au processus de dry hopping, on y goûte également quelques notes d’agrumes. Bière refermentée en bouteille.

Val-Dieu Grand cru 10,5%

De couleur sombre, avec une mousse brunâtre et onctueuse, la Grand Cru est une bière riche, entière et puissante avec un délicieux long arrière-goût.

On y retrouve des arômes complexes et étonnamment doux vu le haut degré d’alcool, subtilement caché.

La mousse caramel et la rondeur en bouche sont en parfaite harmonie avec une amertume moyenne et des goûts de café. Produite avec du malt fortement grillé
dont elle tire un goût plus acidulé.


Servir entre 8°C et 12°C

D'autres bières belges d'abbaye peuvent toujours recevoir l'appellation bière d'abbaye mais n'ont pas l'autorisation d'imprimer le logo officiel sur l'étiquette. Une trentaine de marques sont concernées.

Parmi celles-ci, se trouvent par exemple la Tripel Karmeliet, la St Bernardus (voir l’article), la Saint Benoît, la Corsendonk, La Bonneffe, l’Abbaye des Rocs, l’Abbaye d’Heylissem, l’Augustjin ou encore la St Gummarrus.

Plusieurs pays européens produisent des bières d'abbaye. Si la Belgique est le pays de référence en la matière, des bières d'abbaye sont aussi brassées en France, aux Pays-Bas, en Autriche et en Allemagne mais aussi aux États-Unis et au Canada.

Parmi les bières d'abbaye françaises, on peut citer:

L' Abbatiale de

Saint-Amand

L'abbaye de Saint-Amand, initialement abbaye d'Elnon, installée à Saint-Amand-les-Eaux, fut une abbaye bénédictine en activité de 639 à 1790

Une des plus anciennes abbayes de France, déclarée, « bien national » lors de la Révolution et détruite entre 1797 et 1820

L' Abbaye de

Vaucelles

Pour les moines de l’abbaye de Vaucelles située en Cambrésis, la fabrication de la bière représentait au Moyen Âge une activité importante. La bière était fabriquée pour les besoins des religieux mais surtout pour les milliers de pélerins et de pauvres qu’accueillait l’abbaye tout au long de l’année. Les pères brasseurs cere visiarus jouissaient d’une grande autorité et faisaient, par la qualité de leur bière, la réputation de leur monastère.

L'Abbaye de Crespin

L'abbaye de Crespin est une ancienne abbaye bénédictine, aujourd'hui en ruine, située à Crespin (Nord) . Elle a été fondée en 648 par Saint Landelin , premier fondateur de l’abbaye d’Aulne. La légende raconte que là où Saint Landelin fit jaillir une source, il fonda l'Abbaye de Crespin en 648, ainsi qu'une brasserie.

Les bières St Landelin et Triple Secret des moines sont produites par la brasserie Goudale (anciennement « Les Brasseurs de Gayant »).

Triple Secrets des Moines

Bière blonde 100% naturelle à l'arôme fruité. C'est le houblonnage à cru lors de la 2ème fermentation qui lui confère son arôme si délicat. La triple secret des moines est très parfumée.

Pour accompagner la TRIPLE SECRET DES MOINES et en apprécier tous les arômes, nous vous conseillons de l'accompagner d'un assortiment de charcuteries, d'une viande grillée ou d'une salade verte accompagnée de crackers et de tomates.

St Landelin

La Saint Landelin Mythique est une bière française à la robe blonde surplombée d’une très belle mousse blanche généreuse et onctueuse. Le nez nous rappelle à la fois le malt, la banane et de belles notes houblonnées tandis que la bouche puissante laisse transparaître des saveurs de candi et de malt. Le final est légèrement amer.

Wendelinus (Brasserie Méteor)

Installés dès le 9ème siècle sur le site actuel de la brasserie Meteor, les moines de l'Abbaye de Wissembourg ont choisi de brasser leur bière dans la ville de Hochfelden. Wendelinus perpétue aujourd'hui la tradition des bières de dégustation initiée par Saint Wendelin, patron des agriculteurs toujours fêté à Hochfelden en Alsace.

Wendelinus Tenebris

Robe :  brun profond et brillante

Mousse : soyeuse et persistante

Nez : caramel, malt torréfié

Bouche : rondeur, moelleux contenu (attaque), amertume légère, bon équilibre et étonnamment désaltérante sur la fin. Notes de chocolat et de café.

A boire avec : des viandes grillées au barbecue ou des viandes rôties.

Wendelinus Blonde

Robe : lumineuse, or foncé avec des reflets orangés

Mousse : très dense et très crémeuse, à la couleur beige

Nez : épicé et caramel

Bouche : douce en bouche, mélange sucré et moelleux, sur fond d’épices(poivre).

Elle se déguste idéalement entre 8 et 9°C.


A boire avec : des fromages crémeux type Saint-Félicien et Saint-Marcellin.

Wendelinus Rossa

Robe : rouge grenat

Mousse: rosée et abondante

Nez : suave, riche à dominante fruits rouges

Bouche : bière douce, dominance fruitée de fraise, framboise et cassis. Bon équilibre sucre -acide- amertume.

A boire avec : un dessert au chocolat noir

Abbaye de St Wandrille

Au sein de l'abbaye fondée par Wandrille en l'an de grâce 649, une communauté de bénédictins mène une vie de prière et de travail. Dans le cloître du XIVème siècle, la porte du houblon était comme une invitation pour les moines à élaborer eux-même une bière de qualité, ce qu'ils ont entrepris en 2016.

Seule bière artisanale française fabriquée et mise en bouteille par les moines bénédictins de l'abbaye de St Wandrille, en Normandie. Cette bière d'abbaye saura aussi bien conquérir les amateurs de bières que les buveurs occasionnels.

St Wandrille 6.5%

Mousse : ivoire, dense, bonne persistance.

Couleur : ambrée à dominante orangée, trouble.

Nez : dominante maltée et toastée, fruits cuits, notes de caramel.

Bouche : Attaque pétillante, avec dominante de malt. Puis se développe progressivement une amertume houblonnée qui va prendre de plus en plus d'ampleur. Elle s'accompagne de notes de fruits secs, de caramel et d'une pointe de réglisse. Belle finale sur l'amertume, qui ne fait cependant pas oublier le caractère fruité et le malt toasté. Longue persistance en bouche.

Noubliez pas ! Une bière brassée avec savoir, se déguste avec sagesse.

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.

s2Member®