Le saviez-vous ?

Canard aux Quetches

 

 

La tradition veut que l’on mange du canard le troisième dimanche d’octobre, jour de kermesse en Bavière. Cette variante aux quetsches épicées est particulièrement raffinée.

Ingrédients

Pour 4 à 6 personnes – Préparation : 40 minutes
Cuisson : 2 heures

  • 1 canard, prêt à rôtir (d’environ 2,5 kg)

  • Sel, poivre
  • 4 oignons
  • 1 bâton de cannelle
  • 4 clous de girofle
  • 4 branches de thym
  • 800 g de quetsches

Préparation

  1. Préchauffer le four à 180 °C (chaleur par le haut / le bas). Badigeonner l’intérieur et l’extérieur du canard de sel et de poivre et placer le canard dans un plat allant au four. Verser dans le plat environ 250 ml d’eau et mettre cuire le canard au four (crans du milieu) pendant 2 heures. Arroser tous les quarts d’heure le canard de son jus pendant la cuisson. Si nécessaire, rajouter de l’eau et augmenter ou diminuer la température du four.
  2. Environ 1 heure avant la fin de la cuisson, éplucher et couper en quartiers les oignons. Verser dans le plat, autour du canard, le bâton de cannelle, les clous de girofle et les branches de thym.
  3. Couper en deux les quetsches dans le sens de la longueur et retirer le noyau. Répartir les moitiés de quetsche autour du canard 15 minutes avant la fin de cuisson.
  4. Retirer le canard du plat et, avec une écumoire, les quetsches et les oignons à réserver. Passer le jus au chinois dans une casserole et laisser reposer un petit moment. Dégraisser délicatement le jus une fois refroidi. Porter le jus à ébullition, y ajouter les quetsches et les oignons et les faire réchauffer dans le jus.
  5. Partager le canard en quatre ou six portions et servir avec le jus aux quetsches. Se marie à merveille avec les pâtes de pommes de terre appelées Schupfnudel en allemand.

VARIANTE : Pour un canard de kermesse classique, remplacer les quetsches par des quartiers de pommes aux oignons. Assaisonner de sel, de poivre et de marjolaine, servir avec des quenelles de pain appelées Semmelknödel en allemand.

 A déguster avec une Paulaner Salvator

 

Laisser un commentaire

s2Member®