Le saviez-vous ?

La Bière de Printemps

Fotolia_77588383_XSLe printemps pour les brasseurs, c’est aussi la naissance d’une légère et délicieuse blonde parfumée aux notes florales… appelée Bière de Printemps ou Bière de Mars.

La Bière de Printemps, longtemps appelée « bière de mars », a fait son apparition il y a près de 600 ans à Arras, dans le Nord de la France. Pour sortir des frimas de l’hiver, les maîtres brasseurs préparaient une bière fraîche et légère.

Elaborée à partir des malts issus des dernières récolte d’orge, et des houblons fraîchement cueillis, cette bière dorée était brassée et gardée dans le froid naturel de l’hiver pour arriver à maturité au printemps.

Elle faisait alors l’objet de grandes festivités. Toute une procession se mettait en place, les tonneaux de bière arrivaient aux portes des tavernes, dont le dessus des portes était décoré pour l’occasion de couronnes de Genévrier.

two glasses of beer toasting creating splash

Ephémère et légère, fruitée et aérienne, une robe dorée et limpide, une mousse fine et onctueuse, la Bière de Printemps s’invite à toutes les tables.

Des terrasses aux restaurants, en passant par les premiers pique-niques printaniers, elle accompagne les premiers rayons du soleil et s’allie avec bonheur à la fraîcheur des premières salades, des légumes et des fruits nouveaux.

Il y a plusieurs siècles, cette bière dorée était brassée et gardée dans le froid naturel de l’hiver pour arriver à maturité au printemps.

Aujourd’hui, même si les brasseurs contrôlent parfaitement la température des caves tout au long de l’année, la Bière de Printemps reste le résultat d’une alchimie délicate. La variété des ingrédients naturels (eau, orge, houblon), associée au caractère unique de chacun des maîtres brasseurs font de cette bière un breuvage précieux et savoureux.

Réputée pour sa douceur, ses arômes subtils et sa légère amertume, la Bière de printemps est produite en quantité limitée et se déguste uniquement à partir du 1er mars et tout au long du printemps.

Reconnaître la Bière de Printemps :

vue par la qualité de sa mousse (fine, dense et compacte) d’un beau blanc crème, de ses bulles (légères et fines) et par sa transparence.

odorat en fonction de l’intensité de la dominance de ses arômes (houblon, malt, levure, ferment, céréales…) et de ses notes aromatiques (fleurs, épices, fruits, caramel, miel).

gout par ses arômes et ses saveurs. Une légère amertume adoucie par un petit goût sucré et acidulé qui rappelle la légèreté de la saison.

 

Laisser un commentaire

s2Member®