Fromages à pâte pressée cuite


Fromages issus du lait de vache, les fromages à pâte pressée cuite sont parsemés d’ouvertures plus ou moins importantes selon les variétés. Réputés pour leur finesse et leur arôme fruité, leur texture peut être tendre, moelleuse ou ferme.

Les plus connus de ces fromages sont le Comté, le Gruyère, l’Emmental ou encore l'Abondance

Les accords Classiques?

Bières blondes sèches et fruitées pour les fromages jeunes.

Bières blondes plus amères et alcoolisées pour les fromages plus âgés et plus forts.

Comté 12 mois & Duvel Triple Hop

Bien blonde, la mousse crémeuse, elle intensifie son bouquet de houblon au relief très fruité, se nuance de citron, de rhubarbe, de groseille. La Duvel avoue d’entrée son caractère fort.

L’amertume pourrait perturber la bouche, mais la saveur du fruit vient adoucir et parfumer l’élan amer. Ce sont ensuite les condiments et les épices qui prennent le relais, réglisse, cumin, poivre, coriandre, cardamome, … se complètent par d’agréables notes florales.

Accords Bière et Fromage

Choc de crème et de houblon, la bière semble dans un premier temps n’être qu’amertume. Puis, le Comté à la rondeur vanillée, au souffle minéral, au caractère fruité et à l’âme généreuse, se laisse envahir par les filigranes bitter. Ces derniers croient dicter leur loi. Mais, c’est sans compter sur l’extrême virtuosité du fromage qui en un tournemain transforme l’houblonnée boisson en nectar suave et délicat, mettant en évidence ses qualités florales et fruitées.

Comté 22 mois & Triple Karmeliet

Blonde à la transparence lumineuse, elle se couvre d’écume blanc cassé.

Elle respire la chicorée torréfiée, la croûte de pain relevée d’un trait de réglisse, d’un soupçon de poivre. Les arômes éclatent en bouche : houblon, fruits et épices.

Accords Bière et Fromage

Il affirme sa puissance, une vigueur aromatique intense qui rappelle le minéral d’une pierre éclatée, la suavité des confitures de lait, l’intensité des plantes aromatiques aux accents amers de gentiane et de cacao ou plus sucrés des mellifères, la force de la fraîcheur qui avive le palais.

Le Comté semble inaccessible à la Triple, mais la bière a des ressources et joue avec la puissance du fromage pour en sublimer la complexité. C’est avec une légèreté inattendue que le duo défile sur les papilles interloquées par tant de subtilités. Puis les stars d’une gorgée se retirent et laissent en mémoire cette délicate amertume, écho raffiné du houblon et du Comté bien affiné.

s2Member®