Bière et santé,  Le saviez-vous ?

La bière, un remède contre diverses affections

A Babylone et en Egypte, deux contrées qui ont été longtemps considérées comme le berceau de la bière, cette boisson était offerte aux dieux et principalement consommée par les rois ou lors de festivités importantes. L’Egypte attribuait en outre une action médicinale à la bière et les femmes l’utilisaient à des fins cosmétiques, pour rafraîchir la peau et pour réduire certaines affections dermatologiques.

Dans l’ancienne Grèce, Hippocrate utilisait la bière comme remède pour faciliter la diurèse et la boisson était également considérée comme un moyen pour combattre la fièvre. A cette époque, l’alcool était également utilisé pour guérir des blessures. Arète de Cappadoce la conseillait en cas de diabète et de migraine.

Au Moyen Age, la bière était largement utilisée comme stimulant ou pour améliorer l’humeur. On attribuait au houblon, l’une des composantes de la bière, des caractéristiques de stimulation de l’appétit et une action calmante. Jusqu’à il y a cent ans, on recommandait l’utilisation d’oreillers garnis de houblon en cas de problèmes d’insomnie.

Au début de ce siècle, on a mis à jour les conséquences nocives de l’abus d’alcool et la médecine a adopté une attitude sceptique à l’encontre des boissons alcoolisées, dont la bière. La percée des médicaments puissants a totalement relégué l’alcool aux oubliettes en tant que remède. Ce n’est que depuis quelques années qu’on a assisté à un regain d’intérêt pour l’influence positive de l’alcool sur la santé.

Laisser un commentaire

s2Member®