Histoire de la Bière,  Le saviez-vous ?

La découverte de Louis Pasteur

Zythologie

Histoire de la Biere

La Révolution française (1792-1794) a signifié la fin des guildes de brasseurs disposant de moyens financiers importants. Simultanément, on a détruit maints cloîtres et une grande partie des activités de brassage au sein des communautés religieuses a ainsi été perdue. C’est Napoléon qui a mis fin au chaos économique dans lequel avait échoué la Belgique. Les brasseries ont alors pu relancer lentement leurs activités.

1880 constitue un tournant dans l’histoire de la bière. Le physicien français Louis Pasteur donnera une tournure définitive au brassage de la bière.

Le goût de la bière est déterminé par la fermentation : les cellules de levure transforment les sucres en alcool. A l’origine, cette fermentation avait lieu spontanément et il était donc impossible de déterminer le goût à l’avance. Les brasseurs n’avaient d’autre choix que d’espérer que le produit final plairait.

Louis Pasteur (1822 - 1895) a découvert l’existence de différents types de cellules de levure et il a également établi que toutes les levures ne conviennent pas aussi bien pour une bonne fermentation et n’assurent donc pas un goût optimal à la bière. On a dès lors entrepris de sélectionner les familles de levures les plus appropriées pour le processus de brassage. En les cultivant, les brasseurs étaient alors en mesure d’obtenir chaque fois la même fermentation et donc une bière de même goût.

Pasteur a découvert en outre la possibilité de conserver des boissons en les chauffant à 70°C. A cette température, tous les micro-organismes présents sont désactivés. Cette nouvelle technique - que nous connaissons sous la dénomination de pasteurisation - permettait dorénavant de conserver la bière plus longtemps.

Grâce aux connaissances de Pasteur, les brasseries ont connu une nouvelle ère de prospérité. A la fin du 19ème siècle, la Belgique ne comptait pas moins de 3.200 brasseries. Les brasseurs prospéraient et bénéficiaient d’un prestige considérable.

Comme la bière en cours de fermentation devait être conservée dans un endroit frais, on ne brassait qu’en hiver. En effet, les installations de refroidissement n’existent pas encore. A la fin du 19ème siècle, on importait même de la glace des pays scandinaves qui était stockée dans des caves spéciales. Après l’invention de la machine de refroidissement par Von Linde en 1877, cette importation de glace est heureusement devenue superflue.

 

Laisser un commentaire

s2Member®