Le saviez-vous ?,  Zythologie

Le phénomène “Craft Beer”

Le terme Craft Beer fait référence à une définition bien précise de la part de la Brewers Association aux Etats-Unis, alors que le terme Bière artisanale est une spécificité française définie sur le plan légal.

Un peu d’histoire… Aux Etats-Unis, avant la prohibition, on comptait plus de 4000 brasseries actives, il n’en restera plus que 1300 vingt ans plus tard, puis une soixantaine dans les années 60. La quasi unique bière produite à ce moment-là aux Etats-Unis est la Pils.

Avec le temps, les importations de bières, notamment belges, augmentent, ce qui donne des idées aux Américains, qui s’en inspirent et commencent à créer leurs propres bières. Nombreux sont ceux qui par la suite vont se lancer dans l’aventure de la bière en montant leurs propres brasseries, jusqu’à aujourd’hui, où 2 brasseries ouvrent chaque jour aux Etats-Unis en moyenne. On en compte aujourd’hui plus de 5000, dont 98% sont dites artisanales.

Trois critères définissent une brasserie Craft au Etats-unis

Brasserie de petite taille : La production annuelle ne dépasse pas les 7 millions d’hectolitres

Brasserie indépendante : Moins de 25 % du capital de la brasserie doit appartenir (ou être contrôlée) par une entité du secteur des boissons alcoolisées

Brasserie Autonome : Le brasseur doit élaborer sa bière dans son unité de production et être inscrit au registre des entreprises payant les taxes sur les alcools.

La Bière Artisanale en France

La notion de bière artisanale est liée à celles d’artisanat et d’artisan (très encadré en France). Une brasserie artisanale doit avoir moins de 10 salariés, et le Brasseur doit être inscrit à la Chambre des métiers depuis au moins 3 ans pour être autorisé à utilisé le terme « Artisan »

Laisser un commentaire

s2Member®