Histoire de la Bière,  Le saviez-vous ?

Le vingtième siècle

Zythologie

Histoire de la Biere

L’industrie florissante de la brasserie allait devoir endurer un second choc au cours de la Première Guerre mondiale. A défaut de personnel et de matières premières, la moitié des brasseries belges ont été obligées de fermer.

Après la guerre, un certain nombre de brasseries ont repris leurs activités et ont été mécanisées.

Un nouveau coup dur les attendaient au cours de la guerre ‘40 - ‘45. A nouveau, les matières premières se sont faites rares, mais cette fois, on a fait appel à des matières premières ‘erzatz’, qui étaient toutefois d’une qualité nettement moindre. Non seulement la bière mais également les bouteilles posaient un problème. Il était impossible de fabriquer des bouchons de type ‘couronne’ et on a eu l’idée de fabriquer des bouteilles à étriers. Les joints en caoutchouc pour ces bouteilles étaient prélevés dans des pneus usés. Lorsque ces matériaux ont également commencé à faire défaut, on a introduit le système de la consignation obligatoire. Les bouteilles de bière pouvaient dorénavant être récupérées et réutilisées.

Après la Deuxième Guerre mondiale, la Belgique ne comptait plus que 775 brasseries. Nombreuses sont celles, principalement les petites entreprises familiales, qui ont disparu ou qui ont été rachetées par les brasseries plus importantes. Aujourd’hui, la Belgique compte encore une centaine de brasseries.

Laisser un commentaire

s2Member®