Bières du Monde,  La Bière,  Le saviez-vous ?

Les Bières de Garde

 

biere de gardeElles sont blondes, brunes, dorées ou ambrées, viennent du nord de la France, ont un goût de bière presque "passe-partout" mais en général bien faite et savoureuse. Elles sont dites "de garde" ; découvrez un des plus beaux éléments du patrimoine brassicole français, ou en tout cas un des rares styles typiquement français.Dans le Nord et en Picardie, les brasseries, influencées et concurrencées par les bonnes binouzes belges, brassent des bières qui, bien qu’elles ne vous surprendront peut-être pas, vous raviront sûrement.Typiquement refermentée en bouteilles de champagne (à la ferme notamment) ou en cuves, à très basse température, elle pouvait alors se conserver davantage, et y mûrir tout en s'affinant. De fait, elle est souvent devenue une bière de fermentation basse désormais. De couleur ambrée, blonde, dorée ou brune, elle a un goût marqué et une forte teneur en alcool. Un bouchon métallique muselé est nécessaire pour contenir les effets de la refermentation en bouteille.

Les caractères spécifiques des bières de garde
Les bières de garde se reconnaissent par différents points :
  Une sélection importante des matières premières :
. Le malt est issu d’orge 2 rangs printemps ou 6 rangs hiver, malté de manière traditionnelle et sans utilisation de colorants. La coloration de la bière est obtenue uniquement par l’utilisation de malt plus ou moins torréfié.
. L’utilisation obligatoire de houblon riche en alpha, apportant l’amertume du produit.

 L’emploi d’un matériel particulier :
. l’utilisation d’une cuve filtre, qui permet une meilleures oxygénation du moût,
. une garde pouvant aller de trois 3 semaines à 8 mois,
. de fermentation haute ou basse, ces bières peuvent être pasteurisées ou non.

 Un produit fini avec :
. un degré d’alcool minimum de 5,5° d’alcool,
. de couleur blonde, ambrée ou brune.

Caractère traditionnel du produit

A l’origine, la bière était fabriquée en fermentation haute. Dès la fin de la fermentation en fûts, elle était vendue à la clientèle.
Toutefois, il arrivait que certains gardent un certain temps leurs fûts de manière à les faire décanter naturellement au froid, dans des grottes souterraines, carrières ou sous-sols. Cette bière de conservation dense porta l’appellation de bière de garde.

Ainsi, traditionnelles du Nord-Est de la France, les bières de garde sont des bières de fermentation haute, refermentées en bouteilles et à l’origine fabriquées dans les fermes. Comme on ne pouvait brasser qu’à certaines périodes de l’année (au printemps), on essayait de les conserver, placées dans des cuves (l’été). La bière continuait de fermenter, y mûrissait et s’affinait.

La bière de garde se fabriquait de Décembre à Mars et se consommait de Mai à Septembre.

Vers la fin du XIXe siècle, mais surtout après la Première Guerre Mondiale, la technique de fermentation basse a commencé à être utilisée, demandant impérativement une fermentation secondaire dans des caves artificiellement froides : les caves de garde.
Jusqu’à la suppression presque totale de l’ancienne technique, on parlera de bière de garde tant pour la fermentation haute que pour la fermentation basse. Cette « recette » est aujourd’hui pratiquée de manière industrielle : la bière est placée dans des cuves de garde à une température de 0°C pendant plusieurs semaines à plusieurs mois selon l’arôme recherché.

Cette bière, assez dense pour sa conservation, portait alors naturellement le nom de bière de garde.

De couleur ambrée, blonde, dorée ou brune, elle a un goût marqué et une forte teneur en alcool. Un bouchon métallique muselé est nécessaire pour contenir les effets de la refermentation en bouteille.

 

Guide pratique des bières de garde

Fermentation : haute le plus souvent, basse parfois.

Verre : Un verre à vin. Ou tout verre à base ronde et ouverture assez petite en haut.

Température : 10°C

Service :

Prenez garde, les bières vieillies en bouteille peuvent parfois sortir du contenant sans qu'on le leur demande, gardez le verre à proximité quand vous débouchez. Versez doucement en inclinant bien le verre. Redressez et versez de plus haut lorsque les deux tiers environ de la bière sont dedans.

A vous de gérer ensuite le débit et la hauteur en fonction de la bière (très mousseuse ou non) pour avoir un joli col de mousse de 2cm environ qui sort un peu du verre.

Accompagnement :

Bonne à l'apéritif, avec la charcuterie, excellente sur des viandes surtout l'agneau, qu'il soit rôti ou grillé, mais aussi avec le lapin...

Angelus, Chti, Jeanlain, Gavroche, St Glinglin, Choulette

 

scoeur.18652Coup de cœur

      La Choulette Ambrée (alcool 8 % vol.) : 
Cette bière est le résul­tat d’une sélec­tion rigou­reuse de malts spé­ciaux aro­ma­ti­ques qui lui confè­rent un bon goût de cara­mel. Rousse aux reflets cui­vrés, à la mousse dense et ivoire, cette bière exhale un arôme riche en notes de pru­neau. Sa pré­sence en bouche révèle des saveurs de café et de cara­mel léger. Son amer­tume cha­leu­reuse se pro­longe avec dou­ceur dans une tex­ture soyeuse.

Les Choulette Ambrée, Blonde et Brune sont des bières brassées à l’ancienne en fermentation haute.
Ces bières artisanales se nomment La Choulette comme la balle de bois utilisée jadis dans le jeu de crosse, l’un des nombreux jeux traditionnels du Nord de la France.

Bières chaleureuses, à l’image des rencontres de crosseurs, les Choulette réjouiront tous les amateurs de bières de terroir.

 

scuisine.25876

Flamiche aux poireaux à la Choulette Ambrée

 

Ingrédients pour la pâte : (pour 4 personnes) 250g de farine, 150g de beurre, 1 oeuf,

2 cuillères à soupe de bière

Ingrédients pour la garniture : (pour 4 personnes) 8 poireaux, 80g de beurre, 75cl de

Choulette ambrée, 200g de lardons, 250g de crème fraîche, 3 oeufs, 1 noix de muscade,

sel et poivre.

Préparation de la pâte :

1/ Mélangez la farine au beurre, ajoutez l’oeuf, versez la Choulette ambrée et pétris -

sez bien pour obtenir un pâte homogène.

2/ Laissez la reposer au frais sous un linge humide pendant une quinzaine de minutes.

3/ Etalez la pâte et placez la au congélateur dans une tourtière préalablement beurrée.

Préparation de la garniture :

1/ Lavez les poireaux, éliminez les feuilles vertes et coupez les blancs en tronçons.

2/ Dans une sauteuse, faites revenir les poireaux dans le beurre fondu, après les avoir

salés et poivrés.

Versez la bière La Choulette ambrée et laissez cuire à découvert sur feu doux

jusqu’à ce que les poireaux soient confits (1h envi ron).

3/ Dans une poêle, faites fondre les lardons

Battez les jaunes d’oeufs et mélangez les à la crème fraîche.

Assaisonnez d’une noix de muscade râpée.

4/Préchauffez le four à 210°C (th.7).

5/Sortez la pâte du congélateur,

Répartissez les poireaux confits ainsi que les lardons ; recouvrez avec la crème.

6/ Mettez au four pendant 45 min.

Suggestions :

Servez la tarte très chaude, accompagnée d’une salade de jeunes pousses

Boissons conseillées : un Choulette ambrée

Source : http://www.lachoulette.com

Laisser un commentaire

s2Member®