Le saviez-vous ?,  Les Bières Trappistes

Les Bières Trappistes

L'appellation « bière trappiste » désigne une bière brassée par des moines trappistes ou leurs agréés.

Le nom « Trappiste » provient de « La Trappe », une abbaye française située en Normandie.

Contrairement à la croyance populaire, les moines trappistes ne sont pas originaires de Belgique mais de France. Ils appartiennent à l’ordre des Cisterciens de la Stricte Observance, aussi connu comme « l’ordre Trappiste ».

Si son origine remonte au monastère de Cîteaux fondé au XIIe siècle en Bourgogne, il n’a été officialisé qu’en 1892.

Les moines trappistes suivent l’ordre Trappiste, s’appuyant sur la Règle de saint Benoît (VIe siècle). Celle-ci met en avant la prière liturgique et personnelle, le travail manuel (ORA ET LABORA) et l’auto-subsistance – les pères doivent produire ce qu’ils consomment.

Jusqu’en 1836, l’ordre leur imposait aussi de boire de l’eau, mais une réforme leur permit de consommer la boisson régionale du peuple. C’est alors que les moines français commencèrent à produire – et à consommer – du vin.

Au fil du temps, l’État français devint hostile à l’ordre cistercien et interrompit le développement de ce dernier lors de la Révolution française (1789 – 1799). Il confisqua le monastère de La Trappe et ferma les maisons religieuses. Les moines trappistes fuirent alors la France et se réfugièrent en Suisse, en Russie, mais aussi en Belgique. Ils s’installèrent alors à Westmalle, en province d’Anvers (Flandre). Or, la boisson locale belge n’était pas le vin mais la bière ! Ainsi, les pères se mirent à brasser. Les premières bières trappistes étaient nées.

Dès 1935 les moines cherchèrent à protéger l'appellation « trappiste » pour leurs bières, sans succès. Cette situation perdura jusque dans les années 1960. En effet, certaines bières d'inspiration trappiste avaient été commercialisées avec des mentions telles que, par exemple, Trappist, Trappistenbier ou encore Bière trappiste. C'est à partir de février 1962, date d'un jugement du tribunal de Gand qui donna raison aux moines, que la situation commença à se normaliser.

Depuis 1997, afin de renforcer le caractère protecteur de l'appellation, certains critères ont été définis par l'Association internationale trappiste (AIT), en vue de délivrer un logo Authentic Trappist Product, garantissant le respect de certains critères spécifiques.

De nos jours, l'Association internationale trappiste définit l'appellation « trappist(e) » comme étant une appellation d'origine, clairement distincte du logo Authentic Trappist Product.

Les conditions pour qu’une bière trappiste reçoive le logo Authentic trappist product se résument ainsi :

  • Cette bière doit être brassée à l'intérieur des murs d’une abbaye trappiste ou à proximité.
  • La brasserie doit refléter clairement tant un lien de subordination indiscutable avec le monastère Trappiste bénéficiaire que l'appartenance à la culture d'entreprise propre au projet de vie monastique. La bière doit être brassée et commercialisée par les moines trappistes ou sous leur contrôle.
  • Une partie des bénéfices est affectée à la subsistance des moines et à l’entretien du site de l’abbaye ; le reste est versé à des œuvres caritatives de la communauté monastique.

L'AIT précise également que "les brasseries trappistes" respectent strictement toutes les normes en matière de sécurité, de santé et d’information du consommateur. De même, le style de la communication et la publicité se caractérisent par la probité, la sobriété et la réserve qui siéent à l’environnement religieux dans lequel les bières sont fabriquées. » Au-delà des trois critères, l'AIT porte donc son attention sur une certaine éthique de fabrication et de commercialisation, afin de délivrer le droit pour un produit trappiste d'arborer le logo.

Il n'existe actuellement que 12 bières trappistes dans le monde, Six sont belges, deux sont néerlandaises, une est autrichienne, une est américaine, une est italienne et une est française :

Mont des Cats (la seule qui ne porte pas le logo ATP, car elle est actuellement brassée à l'Abbaye de Scourmont)

Laisser un commentaire

s2Member®