Bières Tchèques,  Le saviez-vous ?,  Les types de bières

Les origines de la Pilsner

En 1839, des bourgeois de Plzen détenteurs de droits de brassage, décide de s’associer au sein de la Bürgerliche Brauhaus « Brasserie des Bourgeois » et font construire une nouvelle brasserie en utilisant les technologies les plus avancées de l’époque.

Leur objectif : produire la meilleure bière du monde, capable de rivaliser avec la bière bavaroise.

Pour se faire, ils confient le soin à l’architecte Martin Stelzer de bâtir le nouvel établissement en s’inspirant des visites qu’il a fait dans les capitales mondiales de la bière de l’époque à savoir : Copenhague, Munich et Vienne.

Ils construisent leur brasserie à proximité d’un emplacement riche en eau de source et à proximité de caves de grès afin d’imiter les Bavarois et permettre les deux étapes de la fermentation basse :

  • la fermentation primaire en cuve ouverte
  • la maturation en fût.

Les travaux s’étaleront de l’automne 1839 à l’automne 1840. Ils font appel au maître brasseur bavarois Josef Groll, arrivé dans les valises de Martin Stelzer, pour brasser une bière qui va révolutionner l’industrie brassicole et qui maîtrisait le savoir de la fermentation basse.

Le 5 octobre 1842, Josef Groll brasse sa première bière qui rappelle les meilleures bières de son pays natal : il a bénéficié d’une eau de source très douce, du fameux houblon tchèque Saaz et d’un malt clair de qualité. C’est ce malt clair qui va faire la singularité de la bière de Plzen : traditionnellement, on prenait un malt plus foncé, alors qu’avec ce malt grillé clair, il a donné à sa bière un goût unique et une couleur dorée caractéristique.

Le 11 novembre 1842, « l’or de Bohême », l’ancêtre de la Pilsner Urquell fut vendue pour la première fois aux brasseries Hanes, Zum Goldenen Adler et Zur weißen Rose.

Rapidement, des tavernes de Prague et des stations thermales de Bohême distribuent la nouvelle bière. Pour Josef Groll, en revanche, l’aventure s’arrêta rapidement : les Tchèques, ingrats, ne renouvelèrent pas son contrat en avril 1845 et Josef Groll rentra en Bavière reprendre la brasserie familiale.

Le succès planétaire de la « bière de Pilsen »

En 1856, la bière de Plzen est servie à Vienne. En 1959, elle arrive dans les tavernes de Paris. Cette même année, la marque Pilsner Bier (« bière de Pilsen ») est déposée. En 1865, la Bürgerliche Brauhaus exporte les trois quarts de sa production et en 1871, la bière de Pilsen débarque en Amérique. La brasserie est électrifiée en 1881 et elle s’équipe en moyens de transport (camions et wagons) pour assurer le fret de la glace et la distribution de la bière. En 1887, apparaissent les premières bouteilles en verre. En 1888, elles sont étiquetées. Comme tout succès, elle est rapidement imitée.

A Plzen même, est ainsi fondée en 1869 la brasserie Gambrinus, puis en 1982 la brasserie Prior. L’appellation « pilsner » quoique déposée est également utilisée par les concurrents de la Bürgerlichen Brauhaus.

En 1898, elle dépose un nouveau nom pour sa bière : la « Pilsner Urquell » en allemand, « Plzenský Prazdroj » en tchèque, « Source originelle de Pilsen » en français. Cela n’empêchera pas la vulgarisation de l’appellation « pilsner » ou « pils ».

La "Mère" de toutes les Pils

La brasserie Pilsner Urquell de Plzen a brassé la première pils au monde.

Aujourd’hui encore, elle reste une référence dans le petit monde des bières internationales.

Leave a Reply

s2Member®