Le saviez-vous ?

L’histoire de la St Patrick

Aujourd'hui, je vais vous dire tout sur l'histoire de St. Patrick. Le jour est un jour férié célébré le 17 mars de chaque année. C'est la fête du Patron irlandais.

Il s’agit à l’origine d’une fête religieuse, et d’un jour férié en Irlande. Mais partout dans le monde, Irlandais, descendants d’Irlandais et simples fêtards se réunissent le 17 mars pour exhiber leurs vêtements verts, s'enivrer à la Stout et rendre hommage à la patrie du trèfle.

Saint Patrick n’est pas né en Irlande, mais en Bretagne insulaire, entre 373 et 390. Jusqu’à son adolescence, le jeune Padraig se considère plus ou moins comme un païen, un quasi-athée. Selon sa propre autobiographie , il est enlevé par des pirates à l’âge de 16 ans dans sa villa près de Bannaven Taberniæ, et vendu comme esclave en Irlande. Pendant six ans, il travaille comme berger pour le compte d’un chef de clan irlandais. Il apprend la langue locale et se convertit au christianisme. C’est alors que Dieu lui apparaît : il lui ordonne de s’enfuir et d’embarquer pour la Bretagne insulaire. Il y parvient miraculeusement, et rentre chez lui aux alentours de 411.

Un ancien esclave devenu évêque

Mais le périple de Patricius ne fait que commencer. Le jeune homme fraîchement converti décide d’aller acquérir une formation religieuse en Gaule où il adopte le pseudonyme de Patrick. Son séjour gaulois est une réussite : Patrick devient diacre, puis évêque. En 432, le pape Célestin envoie Patrick en Irlande pour évangéliser les païens. L’évêque prêche les princes et les druides, et parvient à convertir plusieurs hauts dirigeants, comme les rois de Dublin et de Munster.

Il fonde l’Eglise d’Irlande, dont il pose les canons et la discipline, et sillonne l’Irlande en semant évêchés et monastères, jusqu’à sa mort aux alentours de 461. Ce sont les moines ainsi formés qui coucheront par écrit la tradition littéraire orale de l’Irlande : c’est donc grâce à eux que l’histoire et la mythologie irlandaises nous sont encore connues aujourd’hui. À la mort de Saint Patrick, décédé le 17 mars 461 après avoir passé de nombreuses années à aider les gens et à partager ses croyances dans toute l'Irlande., l’Irlande est devenue majoritairement chrétienne.

Selon une tradition, c’est également à Saint Patrick que l’Irlande doit son symbole : le trèfle. L’évêque aurait en effet brandi un trèfle à trois feuilles lors d’un sermon pour expliquer aux Irlandais le mystère de la Sainte Trinité.

Selon une autre tradition, leprechaun est une personne magique des contes folkloriques irlandais. On dit que si vous pouvez attraper un lutin, il doit vous donner son pot d'or.

Leave a Reply

s2Member®